« Il faut s’attendre à beaucoup plus de cas de crise d’asthme avec la rentrée des classes »

jeudi 14 octobre 2021 • 701 lectures • 0 commentaires

Société 1 semaine Taille

« Il faut s’attendre à beaucoup plus de cas de crise d’asthme avec la rentrée des classes »

PUBLICITÉ

Les médecins de l'hôpital d'enfants Albert Royer ont tenu hier un point de presse pour alerter sur la recrudescence des cas de grippe. Mais selon le chef du service de pneumo- nie, Pr Idrissa Demba Bâ, il faut s'attendre à plus de cas de crise d'asthme, de bronchite avec l'ouverture des classes.

«Depuis une à deux semaines, on note une affluence de patients dans nos services. Cette situation est liée à des phénomènes de poussée. En réalité, il ya eu beaucoup de cas d'infections virales», renseigne Pr Idrissa Demba Bâ qui précise que la grippe fait partie des infections virales. «Les diarrhées et les vomissements que présentent les enfants ainsi que les bronchiolites et les rhinobronchites font tous partie des infections virales. A cause des cas de pneumonie virale, nous avons eu beaucoup plus de patients qui viennent, par exemple, pour de la fièvre, de la toux et des vomissements», indique-t-il avant d'expliquer cette situation exceptionnelle survient souvent à la fin de l'hivernage, en hiver ou en saison de fraîcheur. «Quand il y a un changement de climat, on connaît souvent cette situation», explique Pr Ba. 

PUBLICITÉ


A l'en croire, tout est fait pour que les enfants reçoivent des soins appropriés et qu'il n'y ait pas de décès. Se voulant cependant rassurant, il indique que les tests de Covid effectués sur ces patients sont, dans la majeure partie des cas, revenus négatifs. «Les enfants viennent pour un rhume ou pour la toux. Ce sont des signes classiques d'une grippe accompagnée parfois de vomissements.

PUBLICITÉ


 Les virus de façon globale, je ne parle pas de Covid- 19, touchent trois organes. Celui respiratoire pour les enfants qui sont plus petits, parce qu'ils ont des voies respiratoires petites. Cela donne un peu de signes de difficultés respiratoires qui peuvent aller jusqu'au besoin d'oxygène. Les virus donnent aussi des signes cutanés et des signes digestifs comme les vomissements et la diarrhée», affirme Pr Idrissa Demba Bâ. Il rappelle toutefois qu'en médecine, il ne suffit pas d'avoir un ou deux cas pour parler d'épidémie, «Le ministère de la Santé à des services compétents pour déclarer une épidémie, lorsque  c'est le moment de le dire», souligne- t-il.

Cet article a été ouvert 701 fois.

Publié par

Ndeye Rokheya Thiane

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

logo iRevue

iRevue du 26 oct.

lune   Il est 04:58   •   temperature °C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

Levée du corps d'Abdoulaye Thiam du 12e Gaïndé (Images)

1551 lectures • 0 commentaires

Société 14 heures

Décès de "Thiam Gaïndé" : l'Hommage de Macky Sall

1163 lectures • 0 commentaires

Société 1 jour

"Thiam Gaïndé" n'est plus!

1191 lectures • 1 commentaires

Société 1 jour

Procès de la sextape : le jugement rendu le 24 novembre

704 lectures • 0 commentaires

Société 3 jours

Isolement : «J’étais dans une cellule d’1 mètre sur 75 cm»

1988 lectures • 0 commentaires

Société 3 jours

Darou Mousty : Il casse le bras de son grand frère pour 525 Fcfa

1032 lectures • 0 commentaires

Société 3 jours

Sortie de son prochain Album : Youssou Ndour signe avec Universal

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial