« Il n’y aura aucun rapport tendu entre Macky et moi, je compte me faire respecter »

mardi 22 mars 2022 • 2621 lectures • 0 commentaires

Politique 1 mois Taille

« Il n’y aura aucun rapport tendu entre Macky et moi, je compte me faire respecter »

PUBLICITÉ

Il n'en démord pas. Le 9e Forum mondial de l'eau, c'est son affaire, l'affaire de la ville de Dakar. Dans un entretien accordé à nos confrères de Walf Tv, Barthélemy Dias, qui organise un contre-sommet à Dakar, accuse Macky Sall d'avoir fait de la récupération. Selon lui, cette manifestation, c'est l'affaire des villes et non de l'Etat. A preuve, dit-il, à Rio et Marrakech, se sont les maires de ces villes qui ont délivré les messages.

Le maire de Dakar après avoir fustigé le comportement de l’Etat central sur l'organisation du Forum de l’eau qui se déroule actuellement à Diamniadio, Barthelemy a finalement décidé d’organiser un pré Forum à Dakar.
 
Il déclare : « Il n'y aura aucun rapport tendu entre Macky Sall et moi. La présidence n'a qu'à se ressaisir pour la prochaine fois. Je ne pense pas qu'ils sont à l'aise à Diamniadio. Ce n'est pas un forum des chefs d'Etat, mais un forum des territoires. Nous ne sommes pas dans une campagne électorale, mais dans une activité internationale. Même pour l'image du Sénégal, ce n'est pas bien. Le Sénégal n'accueille pas aujourd'hui le Forum mondial de l'eau sur invitation de la présidence ou du ministère de l'Hydraulique mais sur initiative de la mairie de Dakar ».
 
Le maire de Dakar ne s’arrête pas là et ajoute que : « Il faut que l'Etat central respecte et considère la ville de Dakar. Il faut qu'il lui donne sa place de capitale. Nous avons eu à travailler dans le cadre d'un comité pour une co-organisation de ce forum. On ne peut pas parler de co-organisation et qu'à la dernière minute quelqu'un s'accapare de toute l'organisation. Ce n'est pas honnête et ce n'est pas responsable. Ce n'est pas sérieux. Ceux qui sont à Diamniadio sont dans la diplomatie de l'eau. Cette diplomatie intéresse certaines personnes. Nous, nous sommes dans la réalité de l'eau. Aujourd'hui, lorsqu'on parle de l'eau à Dakar, beaucoup de personnes pensent au robinet. Il s'agit aujourd'hui de Dakar qui abrite les universités, des marchés... où on ne trouve pas de bouches d'incendies. J'aimerai que le ministre de l'Intérieur nous dise s'il n'a jamais reçu, lors du vote de son budget à l'Assemblée nationale, de rapport des sapeurs-pompiers exigeant un minimum en termes d'installation de bouches d'incendies ».
 

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 2621 fois.

Publié par

Ndeye Rokheya Thiane

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial