mardi 11 août 2020 • 50 lectures • 0 commentaires

Info du jour : Abattage clandestin de chevaux, deux bouchers arrêtés à Yarakh, accusation de viol sur une malade du coronavirus au novatel…

Actualité 1 mois Taille

Info du jour : Abattage clandestin de chevaux, deux bouchers arrêtés à Yarakh, accusation de viol sur une malade du coronavirus au novatel…

iGFM – (Dakar) La gendarmerie nationale a découvert un abattage clandestin de chevaux à Yarakh (voir image). Selon la division de la communication de la gendarmerie, deux bouchers ont été arrêtés sur les lieux.

Guy Marius Sagna libre

Après son audition au commissariat central de Dakar, Guy Marius Sagna a été placé en garde à vue pour attroupement sur la voie publique et rassemblement non autorisé. Devant les enquêteurs, l’activiste a été formel : « On était trois personnes, comment peut-on créer un rassemblement ? ». Il n'a pas manqué de faire remarquer que les policiers, sur place, étaient plus nombreux qu'eux.
Guy Marius Sagna va passer la nuit chez lui. Il a finalement été libéré. L’activiste a rejoint son domicile après quelques heures de garde à vue, renseigne son avocat Me Khoureychi Bâ.
Pour rappel, Guy Marius Sagna avait été arrêté, ce lundi, dans la matinée, devant la préfecture de Dakar. Il déposait, avec quelques uns de ses camarades, une déclaration de marche. Il avait été conduit au commissariat Central où il a été entendu, puis placé en garde à vue. Mesure qui a, finalement, été levée.

PROFESSEUR MOUSSA SEYDI :"Un cas communautaire peut contaminer 400 personnes en un mois"

Dans une interview accordée à L'Observateur ce lundi, le professeur Moussa Seydi est revenu sur les cas de coronavirus issus de la transmission communautaire qui explosent en ce moment. "On y insiste parce que dès qu'il y a un cas communautaire, l'explosion est attendue. Le cas communautaire est le cas pour lequel on ne connaît pas la source de contamination. Et dans la mesure où on ne connaît pas la source de la contamination, on peut croire que la source a déjà contaminé d'autres personnes. Ensuite, on sait, en moyenne qu'en un mois, un cas communautaire peut contaminer 400 personnes sans qu'on ne s'en rende compte", a expliqué le chef du service des maladies infectieuses de Fann. Le professeur Seydi d'ajouter : "Si nous assistons présentement à l'augmentation des cas communautaires c'est parce que nous n'avons pas encore atteint, dans la communauté, un niveau de respect des mesures barrières. Par exemple, si nous avons 80 à 90% des gens qui respectent les mesures barrières, cela pourrait réduire le nombre des cas communautaires. C'est pour cette raison que l'Etat a pris de nouvelles mesures à cause du relâchement constaté dans le respect des mesures barrières".

Thiat : « Marième Faye Sall et son fils sont les premiers à braver les mesures »

Le rappeur Thiat, membre du mouvement Y’EN A MARRE, estime que l’Etat du Sénégal a totalement échoué dans la gestion de la Covid-19. Il soutient que les autorités sont dans le tâtonnement.
S’agissant des nouvelles mesures de restrictions annoncées vendredi par le ministre de l’Intérieur, le membre du Groupe Keur gui a déclaré qu’il n’y a rien de nouveau. Il accuse également la famille du président d’être les premiers à braver les mesures de restrictions prises par le gouvernement.
Thiat a également invité l’Etat du Sénégal à prendre ses responsabilités pour gérer la question des événements religieux comme le Magal de Touba et les Gamou. Il demande au Gouvernement d’aborder la question avec les Khalife pour trouver des solutions et limiter la propagation du virus.

Tambacounda – Interdits de jouer au football, des jeunes s’en prennent aux gendarmes…

Application des mesures à Ballou: 2 gendarmes blessés, la brigade attaquée, 13 jeunes arrêtés, le gouverneur furieux !
Deux gendarmes blessés, leur brigade caillassée et 13 jeunes interpellés. C’est le bilan des échauffourées entre les pandores et des jeunes de la localité de Ballou. Les hommes de tenue essayaient de faire appliquer les mesures d’interdiction sur un terrain de football. Les choses ont finalement dégénéré. Le Gouverneur de la Région de Tamba est furieux.

«D’abord je condamne ce que les jeunes ont fait. Quand l’Etat décide qu’il n’y aura pas de manifestations, tout le monde doit l’accepter. Ils ont refusé cette interdiction et ils s’en sont pris aux gendarmes. Ils ont lancé des pierres à la Brigade de Ballou et ont blessé deux gendarmes. Personne ne peut accepter cela. Dans la nuit j’ai donné des instructions claires pour que l’escadron de Bakel et la Garsi descendent à Ballou marquer l’autorité de l’Etat. Ce matin à 6 heures, tous les 13 jeunes indiqués ont été interpellés et seront amenés au tribunal de Bakel», a déclaré le gouverneur de Tamba Mamadou Oumar Baldé. Il était au micro de la Rfm.

Argentine : Un Sénégalais tente d’assassiner son compatriote et se réfugie à Touba

Un émigré a été arrêté à Touba pour avoir planté 8 coups de couteau à son compatriote. Les faits se sont déroulés en Argentine.
Le fugitif arrêté chez lui tardivement
Un émigré âgé de 34 ans a infligé 8 coups de couteau à son camarade de 36 ans avant de venir se réfugier au Sénégal. Le coupable a été arrêté chez lui à Touba, tard dans la nuit du mercredi dernier par les gendarmes de la Brigade de Recherches de la compagnie.
Déféré pour tentative de meurtre. Répondant au nom de Médoune Ngom, l’homme a été déféré vendredi dernier, au tribunal de Diourbel, pour tentative de meurtre.

Enlèvement et séquestration : Un Sénégalais condamné à 20 ans au Maroc

Cheikh Tidiane Ndiaye, 36 ans, a été condamné par la justice marocaine à 20 ans de prison ferme. Originaire de Yeumbeul, il a été déclaré coupable d’avoir enlevé et séquestré un Sénégalais.
Selon L’Observateur les faits ont eu lieu à Casablanca, en 2019.
Cheikh Tidiane Ndiaye voulait aider son ami Mbaye Lô à récupérer son argent qu’il avait prêté à Souleymane Tall. Ils avaient confisqué le téléphone et les clés de ce dernier pour l’obliger à s’acquitter de sa dette.
Souleymane Tall, qui s’est senti menacé, a porté plainte pour enlèvement et séquestration.
Mbaye Lô a fui pour se réfugier au Sénégal. Cheikh Tidiane Ndiaye, qui est resté au Maroc, a été arrêté puis envoyé en prison où il a fait 10 mois de détention préventive.
Malgré le retrait de la plainte de Souleymane Tall, la justice marocaine l’a condamné à 20 ans de prison.

Hotel Novotel-Comment une malade du Covid-19 a été violée par un agent de la croix-rouge : La victime raconte !

La patiente de la Covid-19, violée dans sa chambre d’hospitalisation à l’hôtel Novotel, par un hygiéniste de la Croix-Rouge, a fait des révélations fracassantes dans sa déposition à l’enquête préliminaire. Selon elle, les faits se sont déroulés le 29 juillet 2020.
« Au 6e jour de mon hospitalisation, un individu que je n’arrivais pas à identifier, à cause de sa tenue de protection, est venu dans ma chambre pour m’apporter le petit-déjeuner. Lorsque je lui ai ouvert la porte, il m’a dit que je suis timide et qu’à chaque fois qu’il m’apporte le petit-déjeuner, je ne daigne pas le regarder dans les yeux. Avant même que je ne lui réponde, il s’est introduit dans ma chambre. Ce qu’ils ne sont pas autorisés à faire. Je lui ai dit que je suis angoissée parce que j’ai peur et que je veux rentrer chez moi. Il m’a réconfortée en me disant que cette maladie n’était pas du tout grave, que je guérirais bientôt et rentrerais chez moi. Il m’a même laissé un numéro de téléphone pour que je l’appelle si le besoin se fait sentir. Ensuite, il est sorti de la chambre.. « , raconte la victime.
Selon toujours la jeune fille, « quelques minutes après, la même personne est revenue dans ma chambre avec 6 bouteilles d’eau qu’il a déposées sur l’armoire. Au même moment, je l’ai senti me toucher par derrière en pressant très fort mes seins. J’étais prise de peur, mais personne ne pouvait m’entendre à cause des portes blindées. (…) Je lui ai demandé de me laisser tranquille, mais il ne voulait rien entendre. Il a continué à palper tout mon corps. Ensuite, il m’a soulevé et m’a demandé de l’embrasser. J’ai refusé. J’ai réussi à me libérer avant de me réfugier dans un coin, près du lit. Il est parti fermer à clé la porte de la chambre ainsi que la fenêtre. Lorsqu’il est revenu vers moi, il m’a bousculé sur le lit. Il a essayé d’introduire ses deux doigts dans mon sexe, mais cela n’a pas fonctionné à cause du sous-vêtement que je portais. Je résistais, c’est ainsi que je me suis couchée sur le ventre. Il m’a demandé de me laisser faire. Il m’a demandé si j’ai une fois eu des rapports sexuels. Je lui ai répondu par l’affirmative en lui indiquant que ce qu’il est en train de faire, c’est du viol. Il a alors fait semblant de partir ».
Devant les enquêteurs, elle narre la suite : « Il m’a encore bousculée sur le lit en recommençant sa sale besogne. Il a enlevé sa tenue de protection ainsi que son pantalon. Il a enlevé son gant de protection, qu’il a mis sur son sexe en guise de préservatif. Il a soulevé ma robe et enlevé mon sous-vêtement avant d’introduire ses deux doigts dans mon sexe. Puis, il écarté mes deux jambes. Le bout de ma robe était retombé couvrant de fait mon sexe. Je continuais à résister, malgré tout il a réussi à me pénétrer. Après son acte, il m’a ordonné de ne raconter à personne ce qui s’était passé, mais je ne pouvais plus me taire. »
C’est ainsi qu’elle s’est plainte aux autorités du ministère de la Santé et l’enquête déclenchée à permis d’identifier l’agent de la croix-rouge qui n’a pas tardé à être arrêté et placé en garde à vue.

Un détenu décède ce lundi à la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Thiès

Souleymane Thiam, âgé de 33 ans, marié et père de deux garçons, a succombé suite à un malaise, vers 11 heures. Son corps a été acheminé à la morgue du centre hospitalier régional El Hadji Amadou Sakhir Ndiéguène. Une autopsie a été ordonnée par le Procureur.
Le défunt avait été arrêté pour une affaire de vol présumé de bonbonne d’oxygène commis il y a quelques mois au centre hospitalier régional El Hadji Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès.
Une affaire qui avait défrayé la chronique dans la ville. Selon L’As, faisait partie des derniers interpellés dans le cadre de ce dossier.

Mame Fama GUEYE
#infos #du #jour

Cet article a été ouvert 50 fois.

Publié par

Daouda Mine

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

iRevue du 23 sept.

   Il est 00:08   •    °C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

Faty Dieng

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial