igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Voilà à quoi va ressembler le futur stade du Sénégal de 50.000 places, qui pourrait accueillir une CAN dans 4 ans

Actualité/Une/Vidéo

iGFM(Dakar) Ce Jeudi 20 février 2020, à Diamniadio, le chef de l’Etat, Macky Sall a dévoilé les plans de l’impressionnant futur stade du Sénégal, attendu pour août 2021, et qui pourrait accueillir la CAN dans 4 ans. 

Les travaux lancés ce jour, dès l’année prochaine, le Sénégal aura un stade flambant neuf d’une capacité de 50.000 places pour pouvoir accueillir les jeux olympiques de la jeunesse prévus en 2022. Ce stade ultra moderne, est installé sur les bords de l’autoroute de l’avenir et plus précisément dans la ville de Diamniadio à moins de 30 minutes de Dakar.

«Le design proposé s’inspire du stade du Spartak de Moscou que j’ai vu lors de la Coupe du monde 2018 », a expliqué le Président de la République, qui a tenu à lancer un défi au Ministre des Sports Matar Bâ et à la Fédération sénégalaise de football pour l’organisation d’une Coupe d’Afrique des Nations de football dans les prochaines années (4 ans). Ce, après avoir réhabilité le stade Léopold Sédar Senghor et ceux des régions dans les quatre prochaines années. « Je demande au ministre des Sports de travailler avec la FSF afin que le Sénégal puisse organiser dans les quatre à venir une CAN. Le stade nouveau, nouveau temple de nos vaillants Lions de football, le stade Léopold Sédar Senghor qui sera rénové et mis à niveau, la remise à niveau de nos stades régionaux, nous offre l’opportunité, et nous sommes prêts à la saisir », a indiqué Macky Sall qui considère Diamniadio comme « un pôle sportif majeur en Afrique »

La réforme du sport scolaire et universitaire

Le chef de l’Etat a par ailleurs invité le monde sportif à travailler à gagner le pari d’entreprendre avec succès, la nécessaire réforme du sport scolaire et universitaire. L’UASSU demeure le « véritable terreau » des champions de demain. J’accorde un intérêt à la réforme du sport scolaire et universitaire pour doter le Sénégal d’une véritable Fédération sportive scolaire et universitaire », a-t-il dit, demandant au ministre des Sports de finaliser ce projet de fédération, en collaboration avec le Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS). Selon lui, « cette réforme doit faire du Sénégal, un pays qui va au-delà de l’essentiel décrit par Coubertin. C’est-à-dire participer en remportant aussi des victoires. Vous devez dès maintenant mettre nos meilleurs athlètes dans les meilleures conditions et en préparation pour les futurs Jeux olympiques de la Jeunesse (JOJ) 2022. Au-delà de la réussite de l’évènement des JOJ, le Sénégal pourra remporter des médailles ».

A noter que ce stade de 50.000 places va accueillir les prochains jeux olympiques de la jeunesse prévus, à Dakar.

Pour rappel, le coût de ce stade est estimé à 150 milliards de francs CFA. L’entreprise Summa va réaliser les travaux qui prendront fin le 20 août 2021 date de l’inauguration.

Le stade comprend : 

1 Stade de football de 50.000 places aux normes de la FIFA;
1 Stade annexe doté d’une piste d’athlétisme et d’une tribune de 2.000 places;
1 Stade d’entraînement multifonctions;
4 vestiaires;
4 salles de massage avec bassin de balnéothérapie;
4 Salles fitness;
2 Salles de mise en train;
1664 sièges réservés à la Presse;
40 Desks réservés aux commentateurs (dont 14 permanents);
1 Salle presse équipée de 582 postes de travail;
4 Studios TV;
1 Salle de conférence de presse de 800 places;
32 plateformes caméras aménagées avec box démissions en direct;
1 Salle de vidéo arbitrage;
1 Centre d’Opération et de sécurité avec une vue panoramique sur le stade;
1 Salon présidentiel VIP de 76 places;
2 Salons d’hospitalité VIP de 76 places;
50 loges VIP de 1500 places;
1 Restaurant avec vue panoramique;
1 musée;
1 Boutique officielle;
7 Infirmeries;
1 Centre solaire;
1 Systèmes autonome d’approvisionnement en Eau….

Mamadou Salif GUEYE

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT