Injures publiques, atteinte à la sûreté de l’Etat…: Le réquisitoire du parquet contre Assane Diouf

jeudi 13 avril 2023 • 1555 lectures • 0 commentaires

Société 1 an Taille

Injures publiques, atteinte à la sûreté de l’Etat…: Le réquisitoire du parquet contre Assane Diouf

PUBLICITÉ

iGFM – (Dakar) Après un deuxième retour de parquet hier, Assane Diouf devrait être présenté ce jeudi au Doyen des juges. Si l’on en croit Libération, les nouvelles sont mauvaises pour lui. Le journal précise que le parquet a demandé l’ouverture d’une information judiciaire et le mandat de dépôt contre l’activiste.

Le procureur vise un long chapelet de griefs : appel à l’insurrection et à la violence, offense au chef de l’État, atteinte à la sûreté de l’État, actes et manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique ou à occasionner des troubles politiques graves, propagande de nature à inciter les citoyens à enfreindre les lois du pays, insultes par le biais d’un système informatique et injures publiques.

PUBLICITÉ


Assane Diouf a été arrêté samedi dernier par la DIC. Il lui est reproché une vidéo où il insulte le chef de l’État et invite les jeunes à aller le déloger du palais. Face aux enquêteurs, le mis en cause a assuré que la vidéo incriminée est ancienne et lui a déjà valu une inculpation. En plus, il avait annoncé une plainte contre la personne qui l’aurait remise au goût du jour.

PUBLICITÉ


À la suite de cette première audition, les policiers lui ont présenté six autres vidéos où il tient quasiment les mêmes propos. Parmi celles-ci, une date d’avril 2023. Assane Diouf avait gardé le silence lorsqu’il a été interrogé sur ces vidéos. 

Cet article a été ouvert 1555 fois.

Publié par

Mame Fama GUEYE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial