Inondations, Touba et le pays... Ce que Macky a dit à Serigne Mountakha

samedi 10 septembre 2022 • 1564 lectures • 1 commentaires

Société 3 semaines Taille

Inondations, Touba et le pays... Ce que Macky a dit à Serigne Mountakha

PUBLICITÉ

Le chef de l’Etat a fait son Ziara, ce samedi, auprès du Khalife général des mourides. La lutte contre les inondations et son oeuvre à la tête de l’Etat, étaient au cœur de son discours. Ci-dessous un large extrait.

«Nous rendons grâce à Dieu, puisque nous avions prié pour un hivernage pluvieux. Mais aujourd’hui, avec le changement climatique, partout dans le monde, y compris dans les pays les plus développés, l’eau est en train de détruire. Nous aussi, nous avons des soucis avec les inondations, y compris ici même à Touba et à Dakar. Ce sont les deux zones qui ont plus de soucis avec les inondations.

Quand tu m’avais parlé du souci de l’eau qui avait inondé les maisons ici à Touba, nous avons  refait un nouveau programme avec de nouveaux forages d’urgence pour pomper l’eau. Mais l’hivernage a rattrapé les travaux. Cependant nous avons mis en place un programme de 23 milliards pour agrandir le bassin de Keur Niang où se déversent les eaux des 6 stations de pompage.

Mais, quand le flux d’eau est important, il y a des débordements. Puisque Touba n’a pas de mer ou de fleuve, nous avons creusé un grand bassin. Cette année, avec le grand flux d’eaux, il a été débordé et a inondé les champs. Nous avons fait un autre bassin. Mais nous savons que c’est loin d’être suffisant au vu de la dimension de la ville. C’est pourquoi nous avons fait un autre bassin 60 hectares. Une première au Sénégal.

Donc c’est du travail. Et le travail ne s’accompagne pas de bavardage. Et quand quelqu’un travaille, on doit l’encourager pour qu’il travaille davantage. Mais le Sénégal, est ainsi fait. Et le travail que je fais ici au Sénégal et à Touba, je ne lèverai pas le pied. Aucune personne ne me déviera de ce chemin. Car je veux que, quand je ne serai plus là,  que les gens sachent d’où j’ai pris le pays et jusqu’où je l’ai propulsé. Le reste, quelqu’un d’autre (son successeur) prendra le relais. Nous avons aussi ajouté 4 forages.»

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1564 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial