iPhone ralentis: procédure à 768 millions de livres contre Apple au Royaume-Uni

jeudi 16 juin 2022 • 326 lectures • 0 commentaires

International 1 semaine Taille

iPhone ralentis: procédure à 768 millions de livres contre Apple au Royaume-Uni

PUBLICITÉ

Un défenseur britannique des consommateurs a lancé jeudi une procédure à 768 millions de livres (près de 900 millions d'euros) contre Apple dans l'affaire d'anciens modèles d'iPhones que le fabricant avait reconnu avoir volontairement ralentis. Cette affaire lui a déjà coûté de lourdes indemnités dans plusieurs pays.

Devant le tribunal d'appel de la concurrence, à Londres, le défenseur reproche au géant des technologies d'avoir diminué, à l'aide de mises à jour, les performances de vieux modèles d'iPhones "pour éviter un rappel et une réparation coûteuse des appareils". Objectif de la procédure: indemniser jusqu'à 25 millions d'utilisateurs au Royaume-Uni.

"Dans un abus de sa position dominante sur le marché, Apple a induit ses clients en erreur", conduisant certains utilisateurs à effectuer une mise à jour, "à payer pour une batterie de remplacement", voire à acheter un nouveau modèle, a dénoncé Justin Gutmann, défenseur britannique des consommateurs, dans un communiqué transmis à l'AFP.

Apple avait présenté des excuses en décembre 2017, reconnaissant avoir délibérément ralenti certains de ses iPhones pour compenser le vieillissement de leur batterie et éviter qu'ils ne s'éteignent de façon intempestive, niant toutefois toute tentative d'obsolescence programmée.

Depuis, le mastodonte a essuyé des procédures dans plusieurs pays, acceptant notamment de payer en 2020 aux Etats-Unis jusqu'à 500 millions de dollars à des détenteurs d'anciens modèles, après deux années de contentieux, et 113 millions supplémentaires pour éteindre une procédure intentée dans certains Etats américains.

En France, le groupe avait écopé d'une amende de 25 millions d'euros la même année pour n'avoir pas prévenu que des mises à jour pouvaient ralentir les vieux smartphones.

"Nous n'avons jamais rien fait - et ne ferions jamais rien - pour raccourcir intentionnellement la durée de vie d'un produit Apple ou dégrader l'expérience utilisateur pour favoriser" l'achat de nouveaux produits par les clients, a réagi le fabricant jeudi dans une déclaration transmise à l'AFP.

"Notre objectif a toujours été de créer des produits que nos clients aiment, et faire en sorte que les iPhones durent le plus longtemps possible en est un élément important", a-t-il fait valoir.

PUBLICITÉ


Afp

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 326 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial