Jaraaf–Coton Sport, victime d'agression : l'arbitre malien compte reprendre le sifflet

jeudi 27 mai 2021 • 1165 lectures • 0 commentaires

Sport 2 semaines Taille

Jaraaf–Coton Sport, victime d'agression  : l'arbitre malien compte reprendre le sifflet

iGFM (Dakar) Malgré l'agression dont il a été victime à l'issue du match de Coupe de la CAF entre le Jaraaf de Dakar et le Coton Sport de Garoua, Boubou Traoré, compte poursuivre son travail.

"Je n’ai pas peur, ça me donne de la force. Un arbitre est un combattant, un militaire. Un arbitre ne doit pas avoir peur. Ça me donne du courage de travailler", a-t-il dit, ce mercredi, sur RFI, dans l’émission Radio Foot Internationale.
Il a par ailleurs chargé le dirigeant du Jaraaf. "Le déclencheur de cette agression c’est Youssouf Dial un certain vice-président du Jaraaf. Il est descendu des tribunes, muni d’un caillou et a foncé sur moi en me donnant un coup violent avec du caillou. Je pense que c’est un acte prémédité je ne sais pas quoi. L’acte a été très rapide", a expliqué Boubou Traoré qui a été agressé en même temps que ses deux assistants.
Pour rappel, le trio arbitral de la partie a été agressé par le Jaraaf, qui n'a pas apprécié le troisième but refusé pour une position de hors jeu. Ce but refusé pouvait être synonyme de qualification en demi-finales de la compétition si le juge l'avait accordé. Du coup, le Jaraaf de Dakar ne verra pas les demi-finales de la Coupe de la Confédération Africaine de football. L'équipe de la Médina a été éliminée par le Coton Sport de Garoua malgré sa victoire (2-1), dimanche, au stade Lat Dior de Thies. A l'aller, les Camerounais avaient gagné par 1 but à 0.

Cet article a été ouvert 1165 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial