JOJ « Dakar 2022 » : les chiffres qui exigent des performances de haute facture

Sport/Vidéo

iGFM-(Dakar) A trois ans du coup d’envoi des jeux olympiques de la jeunesse, « Dakar 2022 », la France et le Sénégal travaillent pour que cette compétition qui se tient en Afrique pour la première fois se déroule dans de bonnes conditions. Sur ce, d’importants chiffres ont été annoncés, ce jeudi, à Dakar, par le Ministre des Sports Matar Bâ, lors d’une conférence de presse avec son homologue de la France, Roxana Maracineanu.

Plus de 6000 personnes attendues à Dakar

Dans le cahier des charges, « 1800 officiels seront attendus » dans trois ans entre Dakar, Diamniadio et Saly les trous sites qui abriteront les JOJ. « Le Sénégal recevra 4000 athlètes dont 2000 garçons et 2000 filles. 700 journalistes feront également le déplacement pour la couverture médiatique de ces jeux », a-t-il annoncé. « Ce qui exige des performances de haute facture en matière d’infrastructure », a soutenu M. Ba, relevant que la piscine olympique et le stade Iba Mar Diop seront réhabilités par une agence française (Agence Française de Développement). « Le chantier est immense avec le TER et le stade de 50.000 places », a reconnu le patron du sport sénégalais.

Un travail en symbiose pour relever les défis

Pour relever les défis de l’organisation de ce grand événement sportif, les deux pays s’engagent à travailler en symbiose, a ajouté Matar Bâ, qui n’a pas voulu dévoiler le budget de l’organisation des jeux olympiques de la jeunesse (JOJ). Selon, tout dépend du travail des experts avec les réhabilitations de Iba Mar Diop et de la piscine olympique.

Les conditions nécessaires pour la réussite des athlètes sénégalais

Il a par ailleurs souligné que le Sénégal a des objectifs clairs. « Il ne suffit pas seulement d’organiser, mais, on doit gagner des médailles », a-t-il fait savoir. « On travaille pour mettre les athlètes dans des conditions nécessaires de préparation avec un encadrement des disciplines. Cela permettra aux athlètes de bien se battre », a-t-il expliqué, indiquant que l’Etat du Sénégal veut que les JOJ soit une réussite.

Mamadou Salif GUEYE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.