Justice: Pourquoi Macky a gracié les 2036 détenus

Covid-19/justice

L’annonce avait été faite depuis hier jeudi. Deux mille trente-six (2036) personnes condamnées pour des infractions diverses et incarcérées dans différents établissements pénitentiaires du Sénégal, ont bénéficié de la grâce présidentielle en cette veille de fête nationale.

Il s’agit, dans les détails, de 1846 remises totales de peines, 111 remises partielles de peines, 11 mineurs, 51 grands malades, 12 condamnés âgés de plus de 65 ans et 5 commutations de peine de perpétuité à vingt (20) ans de réclusion criminelle.

«Cette mesure, prise par anticipation, s’inscrit dans le cadre de la prévention de la propagation du COVID-19, notamment dans les établissements pénitentiaires», renseigne le ministère de la Justice dans un communiqué de presse.

Toutefois, précise le département ministériel, le Président de la République n’a pas jugé opportun d’élargir sa mansuétude aux auteurs de certaines infractions telles que le viol, la pédophilie, le vol de bétail et les trafics illicites de médicaments, de bois ou d’espèces protégées.