«L’Assurance a injecté plus de 300 milliards dans l’économie sénégalaise»

jeudi 24 juin 2021 • 146 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

«L’Assurance a injecté plus de 300 milliards dans l’économie sénégalaise»

iGFM - (Dakar) Le directeur exécutif de l’association des assureurs du Sénégal, Dr Makhtar Faye a révélé que le secteur de l’assurance a injecté plus 300 milliards de F cfa dans l’économie sénégalaise en 2020. Il l’a dit jeudi, en marge du séminaire de formation, d’information et de sensibilisation de la Commission Transport de l’Association des assureurs du Sénégal.

 « Si on s’arrête en 2020, on s’aperçoit que plus de 300 milliards ont été interjetés dans l’économie sénégalaise à travers les actions dans les entreprises, à travers les DAT au niveau des banques, à  travers l’investissement dans l’immobilier » a souligné Dr Makhtar Faye. 


« Dans le cadre de notre plan stratégique, nous allons nous efforcer à mieux communiquer, il y a un déficit de communication, nous allons nous rattraper pour voir comment se rapprocher de la population assurable », a laissé entendre M. Faye. Selon Dr. Faye, les assurances, c’est un secteur qui se porte bien malgré la pandémie de Covid-19. Et c’est un secteur qui est en pleine transformation pour voir comment  le positionner  comme étant un véritable levier pour le développement de l’émergence, le développement de l’économie du Sénégal. Il a tenu à préciser que le séminaire s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique. 


Le commissaire, contrôleur à la direction des assurances, M. Mor Ngom  de renforcer : « Le financement de l’économie, les assureurs, on est plus de 300 milliards de stock, c’est un stock pour les placements des assureurs dans l’économie. Les placements, c’est dans les actions, c’est dans les obligations, c’est dans l’immobilier, c’est dans les prêts, c’est dans les obligations d’Etat. Le stock, c’est à plus de 300 milliards parce que l’assureur a un rôle de financement de l’économie, comme le rôle de réparateur, donc on répare les sinistres, que ça soit des sinistres corporels, que des sinistres matériels. C’est l’automobile parce  qu’il y a des branches dans l’assurance, la branche automobile parce que vous le savez, il y a une obligation d’assurance concernant la responsabilité sur l’automobile. Si on prend le chiffre d’affaire, l’automobile vient en tête. Presque 35% du chiffre d’affaire vient l’automobile. Les sinistres les plus fréquents, c’est en automobile, c’est l’auto qui l’emporte après il y a la maladie, l’accident corporel ».


Plus de 60 milliards de sinistres payés en 2020


Par ailleurs, il a indiqué qu’« actuellement pour 2021, on est en train de mettre en œuvre le plan d’action concernant le payement des sinistres.  2020, c’est des données provisoires, je ne veux pas m’avancer tellement mais je sais qu’on est à plus de 60 milliards de sinistres payés, c’est provisoire. Maintenant les chiffres définitifs comme vous le savez, dans le secteur des assurances, les chiffres de 2020 sont transmis en 2021. Donc, on commence à recevoir. On a reçu la totalité des chiffres de 2020. Mais c’est plus de 60 milliards de sinistres payés en 2020 »

Cet article a été ouvert 146 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial