L’avion le plus sécurisé au monde ne l’est pas contre le vol: “Des objets sont régulièrement dérobés à bord d’Air Force One”

dimanche 31 mars 2024 • 1229 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

L’avion le plus sécurisé au monde ne l’est pas contre le vol: “Des objets sont régulièrement dérobés à bord d’Air Force One”

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) “Tout le monde, semble-t-il, chaparde dans Air Force One”. C’est ce qu’écrit le site d'informations américain Politico après un appel de Kelly O’Donnell, la présidente de l’association des correspondants de la Maison-Blanche, à ne plus voler d’objets à bord de l’avion du président des États-Unis.

L’enquête (humoristique, mais détaillée) de Politico part d’un courrier électronique adressé début février aux journalistes autorisés à voyager dans l’avion présidentiel.

PUBLICITÉ


Selon l’AFP qui a pu consulter ce message, la présidente de la prestigieuse Association des correspondants à la Maison-Blanche s’y fend d’un sec rappel à l’ordre à la suite des disparitions d’objets dans le compartiment presse de l’avion le plus célèbre et le plus sécurisé du monde.

PUBLICITÉ


Lorsque le président américain se déplace, il est accompagné de treize journalistes qui voyagent à l’arrière de son Boeing.


Des repas et des boissons leur sont servis en vol, toujours à la charge des médias concernés, tout comme le trajet lui-même. L’équipage distribue régulièrement, en guise de souvenir, de petits paquets de bonbons M&Ms portant le sceau et la signature du président. Il est par ailleurs possible d’acheter à bord des verres et autres accessoires siglés. Mais cela ne suffit pas à tous les voyageurs, à en croire Politico, qui évoque les tintements de vaisselle suspects provenant parfois des sacs des journalistes qui débarquent.


“Depuis des années, des dizaines de journalistes – et d’autres – glissent discrètement dans leur sac des objets allant de verres à whisky et à vin gravés à pratiquement tout ce qui porte le logo Air Force One, avant de descendre de l’avion”, rapporte l’article de Politico.


Lors de ses voyages à bord de l’avion présidentiel, un sénateur aurait même “emporté tout ce qui n’était pas attaché”.


Certains journalistes ne se cachent même pas de ces vols. L’ancien correspondant d’un grand journal, particulièrement méthodique, aurait accumulé assez d’assiettes Air Force One à bordure dorée pour y servir un soir le dîner de ses invités, rapporte encore le site d’informations.

Cet article a été ouvert 1229 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial