Cet article a été publié dans le journal LOBS

L'Etat prend en charge l'évacuation sanitaire de Sadio Ousmane Diédhiou

mercredi 13 janvier 2021 • 122 lectures • 0 commentaires

Société 1 semaine Taille

L\'Etat prend en charge l\'évacuation sanitaire de Sadio Ousmane Diédhiou

Sadio Ousmane Diedhiou, étudiant en médecine atteint d’aplasie médullaire, est en phase d’être sauvé. Le travail acharné de l’Amicale des étudiants de la faculté de Médecine a fini par trouver un écho dans les plus hautes sphères du pouvoir.

La demande très onéreuse de 288 millions FCFA pour soigner Sadio Ousmane Diédhiou, laissait présager le pire. Malgré le travail sans relâche de l’Amicale des étudiants et la forte compassion des Sénégalais, la somme récoltée n’avait pu atteindre la moitié du devis. Une des raisons pour laquelle le Président Macky Sall a été, à maintes reprises, interpellé sur les réseaux sociaux pour aider à sauver la vie de ce futur médecin dont l’état se détériore à vue d’œil. Avec l’entregent, entre autres, du ministère de l’Enseignement supérieur et du directeur du Coud, l’appel a été entendu par le chef de l’Etat qui, en début de semaine, aurait donné des directives à son équipe. «Le Président s’est investi depuis lundi, en prenant la décision de compléter le reliquat de la collecte pour permettre au malade d’être évacué au plus vite», a renseigné hier, dans la soirée, Maguette Sène, Directeur général du Centre des Œuvres universitaires de Dakar. Un peu plus tôt, l’Amicale des étudiants, initiateur de la collecte de fonds pour SOD, avait publié un communiqué dans lequel elle informait de la fin de la levée de fonds pour aujourd’hui 13 janvier, suite à l’implication de l’Etat pour une évacuation du malade et un début de traitement dans  les prochains jours. Ce que le message ne détaille pas, c’est l’implication cruciale d’un docteur sénégalais établi à Bordeaux qui a aidé à revoir fortement le devis à la baisse et permettre ainsi à l’Etat une prise en charge complète. 


L’implication de docteur Ngom, ancien médecin de Ousmane Tanor Dieng et de Cheikh Béthio Thioune


Cardiologue établi à Bordeaux, médecin coordinateur de conciergerie médicale (Senecare), le docteur Khadim Ngom est connu dans le milieu pour avoir été le médecin des défunts Ousmane Tanor Dieng, ancien secrétaire général du Parti socialiste et du guide religieux Cheikh Béthio Thioune. Approché par l’Amicale des étudiants la semaine de ses vacances au Sénégal, il a voulu donner sa contribution, en revoyant fortement l’offre de départ faite par les hôpitaux de Paris à la baisse. De 288 millions de FCFA, la facture hospitalière est ainsi passée à 100 millions FCFA et 20 millions pour la prise en charge de Sadio Ousmane Diédhiou (voyages, accompagnements, hébergement…) Une différence expliquée par une optimisation financière sur la manière de monter un dossier. «J’ai été impliqué dans un premier temps, par l’intermédiaire du docteur Danfakha qui est le coordinateur de l’Amicale. Il m’a parlé du dossier, j’ai regardé sur le plan technique vendredi dernier et le devis est tombé lundi. J’ai été d’accord pour le faire bénévolement. C’est ma modeste contribution en tant que Sénégalais», explique le docteur Ngom. Après ce rebondissement, le chef de l’Etat a donné en intégralité la somme de 120 millions FCfa. D’après le directeur du Coud, des dispositions vont être prises pour un virement des 100 millions directement à l’hôpital et des 20 millions dans le compte de SOD. Sadio Ousmane Diédhiou devrait ainsi rejoindre la France dans les prochains jours pour commencer son traitement. Sur les réseaux sociaux, il a émis un message de remerciement à l’endroit de tous les Sénégalais. «Je ne me suis jamais senti seul au cours de cette épreuve», dit-il. 


Etudiant en 8e année de médecine, Sadio Ousmane Diédhiou dont le visage est désormais connu des médias, est atteint d’aplasie médullaire. Une maladie rare qui nécessite une greffe de moelle osseuse, une intervention inexistante au Sénégal. Il y a un peu plus d’un mois, ses amis avaient décidé de le sauver en lançant une cagnotte pour récolter la somme de 288 millions, le devis d’un hôpital parisien. Jusqu’à hier, le montant de la récolte n’était que de 98 millions FCFA. Avec la prise en charge complète offerte par le Président, cette somme pourrait servir ailleurs. Mais, pour docteur Danfakha, coordonnateur de la collecte de fonds, il est encore trop tôt pour se prononcer. «Je n’ai pas eu vent de cette prise en charge offerte par le chef de l’Etat et pour l’instant, rien n’est formalisé. Le comité va se réunir pour en discuter dès aujourd’hui», dit celui dont le seul combat, avec ses camarades, est d’aider le jeune Sadio à accomplir son destin de médecin.


AICHA FALL

#Priseenchargemédicale #Evacuationsanitaire #SadioOusmaneDiédhiou

Cet article a été ouvert 122 fois.

Publié par

Namory BARRY

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

logo iRevue

iRevue du 27 janv.

lune   Il est 17:37   •   temperature °C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

Couvre-feu et interdictions : Antoine Félixe Diome reprécise les choses

5884 lectures • 4 commentaires

Société 23 heures

Liverpool : la sale semaine de Sadio Mané et Cie

255 lectures • 0 commentaires

Sport 2 jours

Tribunal: Me Oumar Diallo fait un malaise et décède au cours de son évacuation

2700 lectures • 0 commentaires

Société 2 jours

Cup : Manchester United élimine Liverpool de Sadio Mané

781 lectures • 0 commentaires

Sport 2 jours

Manchester United-Liverpool : Sadio Mané sur le banc !

735 lectures • 0 commentaires

Sport 3 jours

Fou Malade : "L'Etat doit suspendre ses grands chantiers"

597 lectures • 0 commentaires

Actualité 4 jours

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial