lundi 21 décembre 2020 • 728 lectures • 0 commentaires

L’évangéliste François Xavier Tendeng condamné à la réclusion criminelle à perpétuité

Société 3 semaines Taille

L’évangéliste François Xavier Tendeng condamné à la réclusion criminelle à perpétuité

iGFM - (Dakar) La Chambre criminelle d’appel de Ziguinchor a condamné hier, vendredi 18 décembre 20, à des travaux forcés à perpétuité l’évangéliste François Xavier Tendeng. Elle a suivi l’avocat général qui a requis la réclusion criminelle à perpétuité pour un crime qu’il a qualifié de «parfait». François Xavier Tendeng a été déclaré coupable de viol ayant entrainé la mort de son ex-épouse Perpétue Diatta, couturière de profession.

A l’énoncé du verdict, rendu après un jour plein de délibéré, l’accusé est resté calme et impassible. François Xavier Tendeng ne fera plus appel de cette décision de la chambre criminelle d’appel de Ziguinchor. Il devra verser également la somme de 25.000.000 FCFA à la partie civile à titre de dommages et intérêts. 


Pour rappel, les faits se sont déroulés le mardi 28 mars 2017 quand la couturière Perpétue Diatta, âgée de 35 ans, a été retrouvée morte à Ziguinchor, dans la forêt de Djibélor, à la lisière de la commune. Son ex-mari, François Xavier Tendeng, le meurtrier présumé, sera interpellé, 72 heures après, par les hommes en bleu de la Brigade de Gendarmerie de Néma. François Xavier Tendeng est né le 21 octobre 1963 à Bafican, dans la commune de Niassya. Les premiers éléments de l’enquête avaient permis d’avancer fortement la thèse d’un drame familial.


L’ex couple s’était disputé avant les faits. La jeune femme couturière qui était mère de deux enfants, n’a pas survécu à ses graves blessures à la suite de leur bagarre. Après lecture des faits, «votre Honneur,  je conteste tous les faits qui me sont reprochés », a laissé, à la barre, l’accusé. «Je suis évangéliste et je travaillais avec les églises au niveau international et national, à Oussouye par contribution et au village avec la Fondation et je suis soutenu par la communauté internationale. Mes activités sont orientées par le ministère de notre communauté. J’habite dans le village de Bafican situé à 20 Km de Ziguinchor. Je vivais avec mes deux enfants. Je suis marié depuis 25 ans et le 21 décembre 2016, je me suis séparé avec ma femme», a soutenu François Xavier Tendeng. 


 Le conseil de la partie civile a, dans sa plaidoirie rappelé que la dame Perpétue Diatta a été sauvagement tuée, que sa nudité n’a été couverte que par les premiers passants dans la matinée du 28 mars 2017aux abords de cette ferme de Djibélor. Il a soutenu que l’accusé (François Xavier Tendeng) était la dernière personne à avoir vu vivante son ex-épouse (Perpétue Diatta). Il a également ajouté qu’un témoin du nom de Augustin Diatta a soutenu avoir entendu le soir du 27 mars 2017 des cris de femme en provenance du domicile de François X Tendeng. «Les faits reprochés à l’accusé ne souffrent d’aucune contestation. C’est pourquoi, nous sollicitons sa condamnation à payer la somme de 25.000.000 FCFA à titre de dommages et intérêts », a plaidé l’avocat de la partie civile.


L’avocat général dans sa réquisition, après avoir déclaré coupable l’accusé des faits qui lui sont reprochés. Il a confirmé la décision de la cour d’assise qui avait condamné à perpétuité le 24 juillet 2019, l’accusé François X Tendeng. Pour la défense constituée par Me Térence Senghor, «je demande à la chambre requalifier les faits en meurtre et de faire une application bienveillante de la loi à mon client et se sera justice», a plaidé Me Senghor. 


Statuant publiquement et contradictoirement en matière criminelle en la forme la Chambre criminelle d’appel, dans son délibéré, a déclaré l’accusé François Xavier Tendeng coupable de viol ayant entrainé la mort de son ex-épouse Perpétue Diatta, le condamne aux travaux forcés à perpétuité, reçoit la constitution de la partie civile, lui alloue la somme de 25.000.000 FCFA à titres de dommages et intérêts


                                                                            

IGFM
#François #Xavier #Tendeng #, #assises, #zig

Cet article a été ouvert 728 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial