Infos du Jour : La colère du Khalife des tidianes, un sénégalais s’immole par le feu à salé, Affaire Luc Nicolaï

Actualité/Vidéo

iGFM – (Dakar) Le Khalif des Tidiane clashe ses vérités à l’Etat, « au moment où ça devient incontrôlable, vous déconfinez. Donc à quoi sert le confinement ? Vous demandez aux gens de s’adapter au virus. Ça c’est un responsable qui a démissionné de sa responsabilité. L’État doit aux Sénégalais qu’il n’y a pas de remède à cette maladie. Il faut se préserver ou mourir. Que l’État évite de se mêler du fonctionnement des mosquées. L’islam exige des rangs serrés entre fidèles dans une mosquée. L’heure est grave», reprennent SUD QUOTIDIEN.

Un sénégalais du nom de Ahmed Coly, s’est donné la mort ce samedi au Maroc. Selon la Rfm, il s’est transformé en torche humaine dans son appartement à Salé, une ville située à quelques encablures de Rabat, la capitale du royaume chérifien.

Les gardes pénitentiaires et les détenus sont très fâchés contre le directeur de l’administration pénitentiaire, qui ne se serait pas soucié de leur sort lors de sa venue à la prison de Thiès (70 km, Est de Dakar), secouée par un mouvement d’humeur des prisonniers.

Depuis vendredi dernier, des détenus de la maison d’arrêt et de correction (Mac) de Thiès ont entamé une grève de la faim. Il s’agit surtout des détenus en attente de leurs procès, qui décrient leurs longues détentions.

Dans le cadre d’une tournée dans les prisons à l’intérieur du pays, le directeur de l’administration pénitentiaire, Jean Bertrand Bocandé s’est rendu à la prison de Thiès. Il y a rencontré Luc Nicolaï, promoteur de lutte. Mais les autres détenus n’ont pas été reçus. Ces prisonniers, selon le journal l’observateur, qui estime qu’il n y a pas de prisonniers de première et de seconde zone, exigent leur mise en liberté dans ce contexte de covid19.

B. Nd, alias Baye Fall, élément de la Brigade de recherches du commissariat de police de Yeumbeul Nord, est en prison pour 10 jours.

Selon Les Échos, il est incarcéré, depuis vendredi, dans les locaux disciplinaires du groupe opérationnel du Groupement mobile d’intervention (Gmi) sis au camp Abdou Diassé.

Accusé de vol d’une parure en or d’une valeur d’un million sur un couple sénégalo-espagnol, le policier risque gros.

Au-delà de la punition disciplinaire, il risque la radiation ou l’affectation-sanction. Le couple sénégalo-espagnol a porté plainte contre le policier.

Décès d’Abdoulaye Sèye «Moreau » : Le basket perd un pivot. Abdoulaye Sèye «Moreau», icône mondiale du basket tire sa révérence. Le monde sportif pleure «Moreau». Le Sénégal et l’Afrique perdent une icône. Pour le ministre des Sports, Matar Bâ, «Abdoulaye Seye ‘’Moreau’’ était l’un des dirigeants du monde sportif les plus respectés et les plus écoutés. C’est une grosse perte pour le mouvement olympique et sportif».

Mame Fama GUEYE