La députée Fanta Sall: "Ma morphologie ne passe pas inaperçu..."

lundi 26 septembre 2022 • 2782 lectures • 0 commentaires

People 2 mois Taille

La députée Fanta Sall:

PUBLICITÉ

iGFM- Députée de Koungheul, Fanta Sall a été sévèrement critiquée depuis l'installation de la 14ème législature. Des vidéos d'elle debout dans l'hémicycle, en tenue mettant en valeur ses atouts, ont fait le tour de la toile. Fanta "Sociale" Sall, comme surnommée par ses proches, brise le silence et se défend dans une interview accordée à L'Observateur. [Extrait]

Quel âge avez-vous? 

Je suis une femme d'âge mûr... Je commence à prendre de l'âge, les années passent. Je préfère tout de même ne pas révéler mon âge. Retenez juste que je suis mariée depuis deux ans et mère d'un enfant. 

D'après certaines indiscrétions , vous êtes mariée à un homme immensément riche ...


Au Sénégal , les gens ont tendance à parler sans maîtriser leur sujet. Je n'ai pas de préci sions à faire à ce sujet. Cela ne concerne que moi.

Des photos et vidéos de vous ont circulé sur les réseaux sociaux et soulevé beaucoup de commentaires après l'installation de la 14ème Législature. D'aucuns disaient que vous vous pava niez pour montrer vos atouts phy siques au sein de l'Hémicycle ...

PUBLICITÉ


On ne peut pas empêcher les gens de parler et d'émettre des jugements selon leurs propres appréciations. Chacun voit ce qu'il a envie de voir. A coup sûr , je ne suis pas venue à l'Assemblée pour me promener. J'ai fait 5 ans à l'Assemblée et je n'ai jamais été associée à des polémiques. Je me suis toujours habillée de la sorte et j'adore les tailles basses. C'est d'ailleurs ce que je porte en ce moment. Je ne l'ai pas mis ce jour-là pour que les gens me regardent. L'habit ne fait pas le moine et on n'a pas le droit de juger une personne en fonction de son style vestimentaire. Au sein même de l'Assemblée, il y a des députées qui s'habillent avec des tenues courtes , cela ne fait pas d'elles de mauvaises personnes.

PUBLICITÉ


Parmi celles qui m'ont critiquée ouvertement, j'en ai vu certaines qui se prétendent féministes. Elles ont fait pire en faisant des shootings photos en petites tenues. Personne n'a trouvé à redire et ce sont elles qui se permettent de jeter le discrédit sur moi, de tenir des propos désobligeants sur des femmes. Qu'est-ce que j'ai fait de mal. L'Assemblée nationale est mon lieu de travail, j'y suis avec mes collègues, j'ai le droit d'y marcher et de vaquer à mes occupations. N'en déplaise à certains. Une autre collègue est venue m'en parler et je me suis déplacée pour aller la saluer. Je pense que beaucoup auraient fait la même chose que moi.


Maintenant , ce n'est pas de ma faute si j'ai été filmée à mon insu. J'ai aussi une morphologie qui ne passe pas inaperçue, mais ce n'est pas de ma faute. C'est Dieu qui m'a ainsi faite et je ne vais pas m'en cacher. Je ne me suis pas montrée, mais on m'a montrée. Ceux qui me critiquent, ne me connaissent même pas. Je suis une femme responsable, discrète, qui travaille dans son coin et qui ne trempe pas dans la luxure. Je suis bien éduquée et je connais la valeur de la Femme. Personne ne peut me déstabiliser. Si j'ai vraiment envie de me pavaner et de me montrer, je le ferais devant mon mari, chez moi. A l'Assemblée, je n'ai que des collègues, je ne vois même pas l'intérêt d'y montrer mes atouts physiques.



Il y a aussi cette photo avec Farba Ngom où vous vous teniez la main , qui a beaucoup fait parler ...

Là encore , j'allais répondre à Aïda Sow Diawara qui est notre doyenne et j'ai croisé une autre collègue députée qui était assise avec Farba en train de discuter. Je me suis arrêtée pour les saluer convenablement . Farba Ngom est un camarade de parti et nous avons de bonnes relations. Devrait - il y avoir un souci si je lui donne la main ? Une fois de plus, on m'a prise en photo et bonjour la polémique. Je ne comprends pas pourquoi autant d'acharnement sur moi.


C'est ce qui vous a fait changer de style par la suite ?


Pas le moins du monde ! Je voulais simplement me préserver des mauvaises langues , puisqu'il y avait beaucoup de palabres. J'assume ce que j'ai fait et porté. Il n'y a rien de mal. D'ailleurs , j'estime qu'il y a plus important à dire sur ce qui s'est passé à l'Assemblée. Des députés se sont donnés en spectacle et ont montré qu'ils n'en n'avaient rien à faire des populations et servaient plutôt leurs pro pres intérêts. Le Président Macky Sall préside aux destinées du pays et on peut s'opposer à lui en toute responsabilité sans pour autant verser dans l'indiscipline ou en bloquant des lois à tout - va , juste pour lui barrer la route. En faisant cela, ils pénalisent les populations qui ont voté pour eux , parce qu'après tout , ce sont eux qui devraient bénéficier des retombés de ces lois. Ces gens qui s'opposent, n'auront jamais de problèmes d'électricité, s'ils veulent se soigner, ils peuvent prendre l'avion et partir. Ils ont un salaire de 1 300 000 FCFA, en plus d'autres avantages. Ils n'ont qu'à penser aux couches vulnérables. 

Comment votre mari et vos proches ont vécu ce chahut autour de vous ?

Ils l'ont vécu le plus normalement possible. Ils savent qui je suis et c'est le plus important. J'adore me mettre en beauté et me sentir propre comme le recommande la religion. Du reste, je suis une femme très sociale. C'est pourquoi, on me surnomme Fanta " Sociale " Sall et j'en suis très fière ...


 


Propos recueillis par MARIA DOMINICA T. DIEDHIOU

Cet article a été ouvert 2782 fois.

Publié par

Monia inakanyambo

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial