igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Cette dette d’Air Sénégal S.A qui coûte déjà cher aux Sénégalais

Economie/Une

IGFM-LE député Mamadou Lamine Diallo dévoile « la stratégie du régime en place pour boucher les trous provoqués par la mauvaise gestion». Il révèle que le président Macky Sall veut taxer les télécommunications, les assurances et les pétroliers pour sortir du gouffre financier, en partie provoqué par les achats d’avions injustifiés, et combler une partie des dépenses extrabudgétaires ».

A l’en croire, pour lancer la nouvelle compagnie aérienne Air Sénégal S.A, le chef de l’Etat a chassé les Sénégalais pour ramener « ses parrains européens », à leur tête Böhn dont la compétence est contestée par les spécialistes. L’étude menée par le cabinet Seaburry, sous la supervision de Boun Dionne et Mme Ndoye, qui a coûté 2, 1 milliards payés par la Caisse des Dépôts et de Consignations, a été mise dans les tiroirs. Il rappelle avoir alors interpellé la ministre des Transports aériens, Maïmouna Ndoye Seck, sur la question mais elle avait nié ; seulement les faits sont têtus.

Selon lui, le président Macky Sall a décidé d’acheter, sans appel d’offres, deux Airbus à 180 milliards de FCFA alors que l’étude avait recommandé de louer deux Airbus 330 pour le long courrier, deux Airbus 319 pour le régional et deux ATR pour Ziguinchor et le voisinage. Ainsi, ces achats constituent 33 milliards de FCFA de dépenses extrabudgétaires, et près de 200 milliards de FCFA en dette de la nouvelle compagnie

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Economie

Aller vers HAUT