La Fgts dénonce la sous-traitance en milieu du travail au Sénégal

vendredi 9 juillet 2021 • 304 lectures • 0 commentaires

Actualité 3 semaines Taille

La Fgts dénonce la sous-traitance en milieu du travail  au Sénégal

iGFM - (Dakar) La recrudescence de la sous-traitance en milieu du travail prend des proportions inquiétantes au Sénégal. Les travailleurs de notre pays exerçant dans plusieurs secteurs d’activités (industries extractives et minières, Senelec, Sen ‘Eau  banques etc….) sont en train de subir les affres de ce système machiavélique et anti progressiste qui compromet à tout point de vue leur conditions sociales d’existence.

 


Pour la FGTS/B, il est établi que la sous-traitance a pour rôle principal d’enrichir un groupuscule de personnes au détriment de milliers de travailleurs dont la carrière est compromise, car ne bénéficiant d’aucune protection sociale.


Pour la FGTS/B, cette pratique dont il s’agit ne garantit pas aux travailleurs une bonne carrière et l’installe dans une situation de précarité.


C’est la raison pour laquelle, les travailleurs de DANGOTE CEMENT SENEGAL, sous le parrainage des sociétés utilisatrices dénommées C2K  et SEN-INTERIM, confinés dans une situation de sous-traitance ont décidé de prendre leur destin en main pour dénoncer cette pratique antisociale.


Comment expliquer et comprendre, qu’une multinationale comme DANGOTE CEMENT SENEGAL, implantée au Sénégal, et qui a les moyens d’assurer à tous les employés et non à une partie du personnel un travail décent pour une meilleure gestion de leur carrière puisse ternir sa réputation pour non-respect des droits des travailleurs.


La FGTS/B, toujours ancrée dans le camp des travailleurs, interpelle l’Etat du Sénégal, et en particulier le Ministre du travail de prendre des mesures pour arrêter ce volcan dormant qu’est la sous-traitance, en appliquant tout simplement les dispositions pertinentes du Décret N°2009- 1412 fixant la protection particulière des travailleurs employés par des entreprises de travail temporaire et  les obligations auxquelles sont assujetties ces entreprises.


L’Etat ne doit pas encourager la violation systématique des textes que lui-même a pris pour réglementer l’intérim.


Nous interpellons l’ensemble des organisations syndicales en général et des centrales syndicales dites représentatives en particulier pour qu’elles se prononcent sur le recours abusif à la main d’œuvre temporaire qu’on ne peut pas utiliser pour remplacer des emplois permanents.


La FGTS/B demande à l’Etat du Sénégal, à travers le Ministère du travail, de créer les conditions d’une étude approfondie sur la sous-traitance pour assurer aux travailleurs de notre pays la préservation de leur emploi.


Les travailleurs de C2K et de SEN-INTERIM , conscients de leur responsabilité ont décidé de combattre l’injustice dont ils sont victimes en saisissant officiellement l’inspection régionale  du travail et de la sécurité sociale de Thiès pour arbitrer le différend qui les oppose à leur employeur, après plusieurs tentatives de conciliation qui ont toutes échouées à cause du manque de volonté de C2K et de DANGOTE CEMENT , l’employeur a été mis en demeure par l’administration du travail pour régulariser les points de droits.


Suite au refus de DANGOTE/C2K  de se conformer aux termes de la mise en demeure, les travailleurs n’ont d’autres alternatives que la lutte.


Les délégués du personnel ont ainsi reçu mandat de l’assemblée générale des travailleurs de dérouler le plan d’actions suivant : Dépôt d’un préavis de grève général le 15 Juillet 2021. Poursuite du port de brassards rouges. Saisine du Ministre du Travail pour mettre fin aux pressions exercées  par des employeurs et  des syndicalistes véreux contre l’administration du Travail. Saisine du Ministre des Mines pour l’informer et le sensibiliser sur les pratiques mafieuses des exploitants des mines et carrières au détriment des travailleurs. Sit-in de protestation une semaine avant l’expiration du préavis de grève. Grève générale à l’expiration du préavis le 15 Août 2021.

Cet article a été ouvert 304 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial