La France rapatrie 35 enfants et 16 mères retenus dans les camps syriens des prisonniers jihadistes

mardi 5 juillet 2022 • 684 lectures • 0 commentaires

International 1 mois Taille

La France rapatrie 35 enfants et 16 mères retenus dans les camps syriens des prisonniers jihadistes

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Le ministère des Affaires étrangères a précisé que les mineurs avaient « été remis aux services chargés de l’aide à l’enfance », les mères « aux autorités judiciaires compétentes ».

« La France a procédé ce jour au retour sur le territoire national de 35 enfants mineurs français qui se trouvaient dans les camps du Nord-Est de la Syrie. Cette opération inclut également le retour de 16 mères en provenance de ces mêmes camps », dit le communiqué du Quai d'Orsay.

Un sujet épineux

Le retour des femmes et enfants de jihadistes retenus dans des camps de prisonniers du Nord-est syrien est un sujet épineux pour le gouvernement. Avant ce rapatriement, 200 mineurs et 80 mères se trouvaient encore en Syrie depuis la chute de l'organisation État islamique (EI).

La Défenseure des droits, fin avril, avait exhorté le gouvernement à procéder au rapatriement « dans les plus brefs délais », de tous les enfants français.

La réticence de la France à rapatrier les femmes et les enfants de jihadistes est pointée du doigt depuis plusieurs années par les associations dont le Collectif des familles unies regroupant des familles de Français partis en zone irako-syrienne. Le comité des droits de l'enfant de l'ONU a également dénoncé les conditions de vie dans les camps, « épouvantables », « mettant leur vie en danger depuis des années » selon des constatations publiées en février dernier.

Le 14 décembre 2021, une Française âgée de 28 ans, diabétique, est morte, laissant orpheline une fillette de six ans.

La Belgique, de son côté, s'est résolue fin juin à rapatrier, comme l'Allemagne, la quasi-totalité de ses enfants, dont il ne reste que cinq sur place.

RFI

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 684 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial