La gestion des fonds de riposte contre la Covid-19 toujours à la Une

jeudi 22 décembre 2022 • 755 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

La gestion des fonds de riposte contre la Covid-19 toujours à la Une

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) La gestion des fonds de riposte contre la Covid-19, objet d’un rapport accablant de la cour des comptes, et la stratégie de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) en direction de la présidentielle de 2024 sont les principaux sujets au menu des quotidiens reçus, jeudi, à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

‘’Macky Sall est dos au mur’’ après le rapport de la cour des comptes, selon WalfQuotidien, qui écrit : ‘’Arrivé à la tête de l’Etat avec le slogan de la +gouvernance sobre et vertueuse+, le président Macky Sall confronté à des scandales répétitifs dont celui portant sur la gestion des fonds de riposte contre la Covid-19, est aujourd’hui contraint d’aller jusqu’au bout’’.

Pour le journal, ‘’cela lui permettrait de combattre l’étiquette de protecteurs de ses proches épinglés et d’espérer étouffer l’indignation populaire’’.

Le président Macky Sall ‘’est sous pression’’, affiche à la Une Le Quotidien, qui se fait écho de réaction de la coalition Yewwi askan wi (opposition), laquelle ‘’exige l’auto-saisine du procureur’’.

‘’Le procureur de la République doit s’auto-saisir et aller au-delà des recommandations de la cour des comptes (…). C’est la position de la coalition Yewwi askan wi qui n’a pas manqué de tirer sur Macky Sall et ses collaborateurs +qui ont fini de montrer leur manque de patriotisme’’, rapporte le journal.

Pour sa part, la coalition présidentielle Benno Bokk Yaakaar ‘’dit prendre acte’’ après le tollé soulevé par la publication du rapport, relève Le Quotidien.

Sud Quotidien note que sur le rapport de la cour des comptes, Yewwi askan wi ‘’est sur le même tempo que la coalition Wallu (opposition)’’.

‘’Les députés de l’opposition parlementaire, membres du groupe Yewwi askan wi, se disent favorables à l’ouverture de poursuites judiciaires contre toutes les personnes incriminées dans le +carnage financier+ révélé par la cour des comptes’’, écrit Sud.

‘’En conférence de presse, Biram Souleye Diop, président dudit groupe, et ses collègues ont exigé, à la suite de leurs pairs du groupe Liberté-Démocratie et Changement (Wallu), la traduction de tous les ministres en tant qu’ordonnateurs de dépenses devant la haute cour de justice’’, ajoute le journal.

A en croire, le quotidien Kritik, le chef de l’Etat ‘’a décidé de ne pas mettre, sous le coude, le rapport on ne peut plus accablant de la cour des comptes’’.

‘’En d’autres termes, selon la publication, les auteurs feront face à Dame Justice’’.

Le quotidien Bës Bi aborde l’absence des suites judiciaires dans les rapports des corps de contrôle et titre : ‘’Procureur-obstacle’’.

‘’Frappée par l’émotion, l’opinion publique réclame justice à chaque publication d’un rapport d’un corps de contrôle. A la fin du mois novembre avec l’Armp ou la semaine dernière s’agissant du rapport de la Cour des comptes, les populations restent attentives aux actes de prévarication des ressources publiques ainsi qu’aux entorses à la réglementation du Code des marchés publics. Mais le procureur de la République rechigne souvent à donner une suite aux conclusions des enquêteurs qui épinglent des gestionnaires publics. Pourtant, l’Ofnac et la Cour des comptes peuvent saisir directement le procureur qui, par contre, n’est juridiquement pas, obligé d’ouvrir une information judiciaire’’, écrit le journal.

En politique, les quotidiens s’intéressent à la stratégie de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) en direction de la présidentielle de 2024.

EnQuête note que la coalition Benno Bokk Yaakaar ‘’peaufine sa stratégie’’ en perspective présidentielle de 2024. ‘’Pour BBY, l’élection présidentielle, c’est maintenant. La coalition au pouvoir annonce un séminaire, ce vendredi, dirigé par le président de la République lui-même afin de mieux préparer la prochaine échéance’’, écrit le journal.

Selon Vox Populi, ‘’BBY sera en séminaire, vendredi, pour décliner sa feuille de route 2024’’. Pour les Echos, ‘’BBY dévoile ses ambitions, mais cache son jeu concernant son candidat’’.

‘’BBY affûte ses armes’’, dit L’As.

Dans sa livraison du jour, Le Soleil annonce que la président turc Recep Teyip Eerdogan apporte son soutien à Macky Sall pour l’adhésion de l’Union africaine au G20.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 755 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial