igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

La lettre ouverte d’un journaliste au Président Macky Sall: « un brillant professeur d’université est en prison, le saviez-vous? »

Actualité

iGFM – (Dakar) – Cher Président de la République son excellence Mr Macky Sall,

je m’adresse à vous pour la première fois pour vous faire part d’un mal qui vit dans mon cœur. Mr le Président son excellence, je sais que vous avez suivi l’information, vous avez su l’arrestation de Dr Babacar DIop, professeur à l’université Cheikh Anta DIop de Dakar. Mr le Président, ce brilliant professeur, est aujourd’hui derrière les barreaux parce qu’il a dit non à l’augmentation du prix de l’électricité. Lui, Mr le Président, Guy et 7 autres sénégalais détenus, n’ont fait que ce que la constitution les autorise.

Mr, le Président, le Dr Babacar DIop est un exemple pour la jeunesse sénégalaise. Permettez-moi encore, de vous rappeler puisque vous l’avez déjà lu, un extrait de son ouvrage intitulé “ Le feu sacré de la liberté: Mon combat pour la jeunesse africaine”, où, le Brillant docteur a écrit: “La vie d’un citoyen appartient à la Patrie. La mienne je l’offre au Sénégal.(…) Les hommes finissent par s’enliser dans le puits du temps mais demain, il restera le Sénégal”. Mr le Président, cet homme méritait il la Prison? Être un Patriote est il devenu un crime au Sénégal ?

Mr le Président, lorsque vous, en compagnie de votre coalition êtes arrivés à la tête de la magistrature suprême en 2012, nous, jeunesse du Sénégal, nous sommes dit voilà quelqu’un qui nous comprend. Mr le Président, nous avons cru que vous allez donnez la possibilité à la jeunesse d’être au devant de la scène, transformer leurs rêves en réalités. Si aujourd’hui, Mr le Président, un homme comme Dr Babacar DIop dont sa sagesse est dite par tous les sages, se trouve en Prison grâce à son patriotisme, il ya de quoi à avoir peur. Mr le Président, ses étudiants sont aujourd’hui privés de professeur. Ses collègues enseignants réclament sa libération. Mr le Président, le Place de Babacar DIop n’est pas en prison, mais à côté des hommes qui font la fierté des sénégalais.

Mr le président, je sais que vous savez que la place de Dr Babacar DIop n’est pas en prison. Je sais si j’interrogeais Seydou Gueye sur ce sujet, il me dira que le Président n’y peut rien, le dossier est entre les main de la justice. Mais son Excellence, il est temps de revoir les choses. La hausse du Prix de l’électricité est venue dans un moment où les sénégalais pleurent, les loyers sont chers, la jeunesse ne trouve pas de travail, beaucoup de jeunes devenus des bandits, la santé est malade. Mr le Président “Deuk bi metina”, beaucoup de familles ne pourront pas supporter cette hausse. Mr le Président, l’émergence dite par vos partisans n’a toujours pas été vue par la majorité des sénégalais.

En, conclusion, le texte est certes long, mais Mr le Président, il me permet de vous rapporter le mal qui vit dans mon cœur. La libération de Babacar DIop, Guy Marius Sagna et Cie est réclamée partout. Trouvez une solution avec la Senelec pour mettre fin cette hausse du prix de l’électricité.

Nous, citoyens sénégalais, attendions de vous, une gestion qui permettra aujourd’hui le Sénégal de vivre une émergence et un développement. Les membres de votre gouvernement , ne parviennent toujours à prouver leurs incompétences face à une population faim et peur pour l’avenir de leurs enfants
Vive le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple.
Vive le Sénégal

Papa Ibrahima DIop, journaliste et citoyen sénégalais

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT