La planète football scandalisée par le fiasco de l'UEFA

mardi 14 décembre 2021 • 875 lectures • 0 commentaires

Sport 1 mois Taille

La planète football scandalisée par le fiasco de l'UEFA

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) L'Europe entière s'indigne après le fiasco de l'UEFA lors du tirage au sort de la Ligue des Champions, retrouvez dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la presse sportive européenne.

La France grande perdante

Très attendu, le tirage au sort de la Ligue des Champions a tourné au ridicule. Certes, l'erreur est humaine, mais à ce niveau-là, elle est impardonnable. Ce qui a fort logiquement provoqué le courroux de la planète football. En France, le journal L'Équipe se moque de l'instance dirigeante du football européen. «Ratage au sort», écrit le quotidien français. Pour ces 8èmes de finale, nos deux représentants français, le PSG et le LOSC ont tiré du «très lourd», comme le relaye Le Parisien. Le Real Madrid pour les Parisiens et Chelsea pour les Dogues.« Lille et Paris pas gâtés à l'issue d'un tirage chaotique», résume Le Progrès dans ses pages intérieures. À noter que le tirage au sort des barrages de C4 a également eu lieu hier après-midi. Et ce sera un rendez-vous «en terre inconnue pour l'OM», comme le placarde La Provence. Le club phocéen devra se rendre en Azerbaïdjan pour affronter Qarabag.

L'Espagne crie au scandale

Parler de colère serait un doux euphémisme. De l'autre côté des Pyrénées, c'est plutôt le terme scandale qui revient, ou «honte», avec l'UEFA dans le texte, comme l'écrit Marca sur sa Une. Il faut dire que le premier tirage était plutôt clément pour la bande à Karim Benzema avec Benfica, du moins sur le papier. Le PSG sera assurément un adversaire d'un tout autre acabit. «Tirage raté et véritable bombe», lance AS. De son côté, le journal Sport parle de double bombe. Car en plus du choc, PSG-Real Madrid, l'autre géant d'Espagne, le Barça, a lui aussi tiré le gros lot. Pour espérer aller loin en Europa League, les Blaugranas devront d'abord écarter le Napoli.

Le Portugal tiraillé

Parmi les pays qui ont perdu au change entre les deux tirages, le Portugal a connu des fortunes diverses. Le Benfica s'en sort bien puisque ce sera finalement l'Ajax à la place du Real Madrid. Ça reste néanmoins un très gros poisson compte tenu de la phase de poules parfaite réalisée par la bande à Sébastien Haller. Pour le Sporting, c'est l'effet inverse. Exit la Juventus, bonjour Manchester City. «Des sensations différentes» pour les deux représentants portugais, comme le résume A Bola, mais le constat est le suivant : il faudra combattre deux champions. Une tâchée qui sera loin d'être facile.

Footmercato

PUBLICITÉ


 

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 875 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial