"La politique foncière au Sénégal est en panne"

vendredi 28 avril 2023 • 890 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 an Taille

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) "La politique foncière au Sénégal est en panne. Parce qu'il y a un document de politique foncière qui n'a pas été adoptée et qui a été finalisée depuis 2017. Il n 'y a que la loi de 1964 sur le domaine national" a déclaré Pr Ibrahima Diallo de l'UGB, coordonnateur du Centre d’Excellence sur la Gouvernance foncière en Afrique de l’Ouest (NELGA-AOF) qui a organisé à Dakar des doctoriales.

Selon Pr Diallo, depuis lors, il y a des tensions. Il y en a à Fanaye, Ngor, Ndengueler, à Diamniadio qui est un pôle urbain dont l'identité pose un certain nombre de problèmes.

PUBLICITÉ


Aujourd'hui, pour gérer ces questions, soutient Pr Diallo, il faut mettre en place un cadre crédible de dialogue politique sur les questions foncières, pour définir une vision. C'est à partir de cette vision, qu'on peut réformer. Mais tant qu'il n'y a pas cette vision, qui est portée et partagée, on ne pourra jamais réformer.

PUBLICITÉ


Revenant sur la mission du centre, il a indiqué qu'ils ont reçu mandat de l'Ua pour assurer la formation dans le cadre de la gouvernance foncière, accompagner les universités, les administrations, les cadres de l'administration foncière, les instituts de recherche. C'est ainsi que le  NELGA est logé à l'université Gaston Berger. C'est un programme sous-régional, mais dans chaque pays de l'Afrique de l'Ouest, nous avons un point focal.


"Aujourd'hui, nous avons une rencontre sous-régionale avec tous les profs d'université de la sous région qui ont une compétence avérée sur le foncier et des doctorants. Le foncier occupe une place importante dans nos sociétés, dans nos états" dit-il. 


Le Centre d’Excellence sur la Gouvernance foncière en Afrique de l’Ouest (NELGA-AOF) organise des doctoriales sur le foncier à travers un séminaire de formation dont l’objectif principal est de donner des orientations méthodologiques aux doctorants.


À cet effet, les chercheurs, des universitaires et des professionnels ont débattu sur les enjeux du foncier dans la sous-région et sur les informations tirées de plusieurs recherches dans ce domaine.


 

Cet article a été ouvert 890 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial