"La responsabilité de la police est engagée"

mercredi 9 juin 2021 • 767 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 semaine Taille

\

iGFM - (Dakar) Abdou Faye, une des personnes arrêtées avec "Boy Djinné" a perdu la vie au commissariat central. Il se serait suicidé. Pour l’instant, nos tentatives pour prendre la version de la hiérarchie policière et des avocats de Boy Djinné sont restées vaines. Mais, Seydi Gassama, défenseur des droits humains,  estime que la responsabilité policière est engagée.

«La responsabilité de la police est engagée et il faut enquêter pour faire la lumière  sur les circonstances dans lesquelles cette personne a pu se suicider», a déclaré le patron d’Amnesty Sénégal.

«Quelqu’un qui est  gardé à vue est censé être à la vue de la police qui doit non seulement le surveiller dans cette chambre de sûreté mais elle doit aussi s’assurer qu’il n’y entre avec  aucun élément  qui puisse lui faire du mal, y compris de se suicider par pendaison», indique-t-il.

Pour le "droit de l’hommiste", une telle situation «est quand même assez curieuse et regrettable». Il espère qu’une enquête sera ouverte pour déterminer les conditions dans lesquelles cette personne a dû se suicider dans cette cellule de sûreté du commissariat central.

Cet article a été ouvert 767 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial