Le coach du Casa raconte : "Comment j'ai fait pour ne pas recevoir la chaise sur le visage"

jeudi 16 juin 2022 • 2612 lectures • 1 commentaires

Sport 1 semaine Taille

Le coach du Casa raconte :

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) L'entraîneur du Casa Sports, Ansou Diadhiou qui a reçu un coup hier lors de la demi-finale de Coupe du Sénégal contre AJEL, raconte pour IGFM cet incident survenu en fin de match.

Cette saison aura été marquée par de nombreux incidents sur les terrains de football au Sénégal. Le plus récent a eu lieu hier mercredi, au stade Aline Sitoé Diatta de Ziguninchor, à l'occasion de la demi-finale Casa Sports-AJEL de Rufisque (2-1). Il s'agit d'une bagarre rangée intervenue après le deuxième but du champion du Sénégal, causant des blessés. L'entraîneur du club mythique de Ziguinchor, Ansou Diadhiou qui a reçu un coup, revient sur ces moments dans cet entretien téléphonique avec IGFM.

"J'ai reçu un coup d'une chaise mais je me porte bien"

"Je me porte bien. J'ai reçu un coup d'une chaise. Il est parti prendre une chaise pour venir me taper. Je l'ai vu venir et je me suis protégé pour ne pas recevoir la chaise sur le visage ou sur la tête. C'est d'ailleurs ça qui a amené la bagarre à la fin du match. Il n'y a rien qui justificie cette bagarre. C'est cet acte-là qui a énervé tous les gens qui étaient descendus sur le terrain. S'il n'y avait pas l'acte, on allait continuer et partir trouver nos supporters pour jubiler comme on a l'habitude de le faire."

"Nous devons discipliner nos joueurs, encadreurs..."

"Nous devons discipliner nos joueurs, encadreurs et nos dirigeants. Le sport c'est d'abord la discipline, le respect, le faire-play et l'esprit sportif. Ce match-là, on nous a menés dès la première minute mais il n'y a pas eu d'histoire ni de querelles. On a joué jusqu'à ce qu'on égalise. En deuxième mi-temps, on a joué et on a marqué. C'est là où les histoires ont commencé. Pourquoi? Nous on n'a pas intérêt. On nous a battus à Dakar par le Jaraaf et après ça on a dansé. Guédiawaye nous a battus ici dimanche dernier lorsqu'on célébrait notre Coupe. On a dansé et fêté. C'est ça le sport."

"Quand je perds c'est dans la sportivité"

"Ce n'est pas obligatoirement que c'est toi qui dois gagner. Donc, je lance un appel par rapport à ça. Maintenant on attend la réaction de notre administration mais je lance un appel aux gens qu'ils sachent que ça c'est du sport. Je ne veux pas perdre c'est vrai mais quand je dois perdre c'est dans la sportivité. L'adminstration du Casa prendra tout le temps pour dire ce qui s'est réellement passé, mais la violence n'a pas sa place dans le stade."

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 2612 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial