Le cordon bleu originaire du Walo : Penda Mbaye, une réalité et non une légende

mercredi 17 août 2022 • 1277 lectures • 0 commentaires

People 1 mois Taille

Le cordon bleu originaire du Walo : Penda Mbaye, une réalité et non une légende

PUBLICITÉ

iGFM – (Dakar) Le «Ceebu Jën», plat national du Sénégal, est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Également connu sous l’appellation «Penda Mbaye», ce riz au poisson est désormais mis à l’honneur par un collectif d’artiste sénégalais et français sous la houlette de Papis Niang. Il a ainsi organisé une soirée Sargal, vendredi dernier, au King Fahd Palace. Un spectacle inédit qui retrace toutes les facettes la culture sénégalaise, de toutes les contrées.

Aussi, un extrait d’un film documentaire a permis au public de découvrir le visage de Penda Mbaye. 

PUBLICITÉ


Penda Mbaye fut une excellente cuisinière. Mais la question, c’est de savoir qui était cette fameuse dame dont le nom est collé au «Ceebu Jën» ? Beaucoup de gens pensent même que cette Penda Mbaye est une légende.

PUBLICITÉ


Pourtant, elle est bien réelle, comme l’a démontré le film documentaire de 52 minutes réalisé par Papis Niang de Art-Bi Mangement, «Ceebu Jen : Art de Penda Mbaye». Il a permis de découvrir son visage, pour savoir qui était-elle en réalité.


Penda Mbaye était une cuisinière originaire du Walo, l’actuel département de Dagana. Elle gagnait sa vie en faisant la cuisine lors des cérémonies familiales. Un jour, elle a eu l’idée de modifier la façon de cuisiner le riz au poisson.


Elle ajouta à sa préparation de la tomate cerise malaxée pour refaire sortir le goût et la couleur de son «Ceebu Jën» devenu royal. Son astuce commence ainsi à se répandre dans la ville et toutes les femmes adoptèrent cette modification. Puisque le résultat enchante toutes les grandes maisons de Saint-Louis.


Ainsi, Penda Mbaye acquiert une notoriété grandissante. Et depuis cette époque, le plat national sénégalais connaît une nouvelle version qui se popularise. De nos jours, le «Ceebu Jen Penda Mbaye» est agrémenté d’une sauce avec de petites boulettes de poisson appelé «diaga» dont tout le monde raffole, selon Guidegourmand.

Cet article a été ouvert 1277 fois.

Publié par

Mame Fama GUEYE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial