Le Model suspend les postes de direction dans les 45 départements…

Politique

 

iGFM – (Dakar) En assemblée générale ce week-end, le Mouvement pour la démocratie et les libertés (Model) d’Ibrahima Sall a annoncé la suspension de tous les postes de direction. Ce, en attendant la tenue de son congrès au mois de juillet prochain.

A moins de 4 mois de son congrès prévu en juillet prochain, le bureau politique du Mouvement pour la démocratie et les libertés (Model) d’Ibrahima Sall a tenu son assemblée générale ce week-end. Ce, pour aborder les grandes questions liées aux changements dans la vie du parti. «Ce qui nous intéresse, c’est l’avenir. Je suis très heureux de voir tout ce monde dans la salle. Certains ont quitté le Sénégal des profondeurs pour venir répondre à notre assemblée générale. Ce, pour le bien du parti. Cela montre qu’ils sont engagés et déterminés à aller jusqu’au bout pour l’évolution du Model. On est là parce qu’on a des défis à relever. Des résolutions ont été prises et vont être respectées. Nous avons suspendu tous les postes de direction, et nous avons mis en place un Comité de pilotage qui sera composé des représentants des départements, c’est-à-dire d’un représentant par département. Il y aura également dans le comité, des représentants des mouvements affiliés et des dizaines personnes qui seront choisies par moi-même», révèle le patron du Model, Ibrahima Sall. Qui indique : «Ce comité de pilotage a pour rôle d’instruire les affaires courantes du parti, d’utiliser les statuts et de préparer le congrès qui va se tenir au mois de juillet. Le Model a 10 ans d’existence. Notre slogan est de servir la Nation pour l’intérêt de tous les Sénégalais. Nous n’excluons personne. Nous ouvrons les bras à tout le monde. Nous allons mettre en place ce comité pour continuer les travaux.» Les membres du Model ont adressé des remerciements à leur Président et lui ont réaffirmé leur soutien à défendre sa vison pour un Sénégal émergent. Le Model se dit plus qu’engagé au sein de la coalition Benno bokk yakaar(Bby) pour assurer la réélection de Macky Sall à la Présidentielle de 2019.

L’OBS

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.