"Le président aurait gagné à éclaircir ce débat..."

jeudi 23 décembre 2021 • 1049 lectures • 3 commentaires

Actualité 3 semaines Taille

\

PUBLICITÉ

Lui et ses camarades du Cadre unitaire de l’Islam au Sénégal (Cudis) manœuvrent depuis quelques mois pour que le pays puisse vivre des élection locales apaisées. Mais, pour Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Amine, le chef de l’Etat peut davantage contribuer à apaiser l’arène politique en clarifiant les choses sur la question du mandat.

«Si la constitution exige qu’on limite les mandats à deux, tous les politiques devaient s’y conformer. Ça c’est mon avis personnel par rapport  au troisième mandat. Maintenant pour apaiser le climat politique, l’espace politique, je pense que le président  aurait gagné à éclaircir ce débat depuis très longtemps», a indiqué le président du Cudis sur  «Yoon Wi» de Rfm.

PUBLICITÉ


Pour Al Amine, le président de la République doit, réitérer ses premières déclarations sur la question. Et le plus tôt serait le mieux. «Qu’il le dise, encore une nouvelle fois, ‘‘la constitution ne me permet pas de me représenter en 2024’’ ne ferait pas mal à l’apaisement de l’espace politique. La répétition est pédagogique comme on dit. L’histoire de la charte nous a rattrapés nous en tant que Cudis. Je pense qu’il ne serait pas mal qu’il le dise encore une fois pour trancher le débat une fois pour toute et mettre en place les schémas pour une transition démocratique.»

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1049 fois.

Publié par

Hawa Signaté

editor

3 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial