Le président chinois à Dakar à partir du 20 juillet

Actualité

iGFM – (Dakar) – Le président chinois Xi Jinping (photo) effectuera, du 20 au 27 juillet, une nouvelle tournée africaine qui le conduira au Sénégal, au Rwanda et en Afrique du Sud.

Durant son séjour de trois jours à Dakar, le dirigeant chinois devrait signer plusieurs accords de coopération économique avec son homologue sénégalais, Macky Sall, et prendre part à la réception officielle du Musée des civilisations noires de Dakar, une infrastructure culturelle financée par l’empire du Milieu.

Au Rwanda,  Xi Jinping devrait aussi signer des accords de coopération avec son homologue Paul Kagamé, président en exercice de l’Union africaine. Les entretiens entre les deux hommes porteront également sur les préparatifs du prochain sommet Chine-Afrique, prévu en septembre 2018, à Pékin.

Le leader chinois se rendra ensuite en Afrique du Sud, où il participera au sommet des  BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), un groupe de puissances émergentes qui se considèrent comme des « acteurs-clés du passage de l’unipolarité américano-centrique à l’ordre mondial post-occidental ». Il devrait rencontrer, durant ce sommet, son homologue sud-africain, Cyril Ramaphosa, ainsi que le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi.

Ce n’est pas la  première fois que le président chinois se rend sur le continent. Il avait déjà effectué une première tournée de huit jours en Tanzanie, en Afrique du Sud et au Congo-Brazzaville, quelques jours seulement après son élection en mars 2013, et un second périple africain qui l’avait conduit au Zimbabwe et en Afrique du Sud, en décembre 2015.

Les prochaines visites de Xi Jinping au Sénégal, au Rwanda et en Afrique du Sud marqueront cependant la première tournée de « l’homme du rêve chinois » sur le continent, depuis sa réélection en mars denier.

La Chine est devenue le premier partenaire commercial de l’Afrique en 2009.

Selon des données de la China Africa Research Initiative, la valeur des stocks des investissements chinois sur le continent est passée de 2,5 milliards de dollars en 2003 à 34,6 milliards en 2016, ce qui représente une progression annuelle de 33% durant cette période.

Depuis l’an 2000, la Chine a également déversé plus de 140 milliards de dollars en Afrique sous forme de prêts, contribuant ainsi à stimuler la croissance économique et la création d’emplois dans les pays récipiendaires.

Le prochain sommet Chine-Afrique aura pour thème « Construire ensemble une communauté de destin sino-africaine encore plus solide pour réaliser la coopération gagnant-gagnant ».

Auteur : Jeune Afrique 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT