Le procureur retrace le film de l’arrestation du Dr Niang

mardi 28 mars 2023 • 1597 lectures • 1 commentaires

Vidéo 1 an Taille

Le procureur retrace le film de l’arrestation du Dr Niang

PUBLICITÉ

Suite au décès de l’agent de la Médina, feu Mamadou Ly, des plaintes ont été déposées contre le Dr Babacar co-propriétaire de SUMA Assistance. Face à la presse ce mardi, le procureur Général près la Cour d'appel de Dakar, Ibrahima Bakhoum, a évoqué cette affaire.

Dans l’affaire Dr Babacar Niang, le procureur Général informe que c’est le 18 mars 2023 qu’une plainte régulière a été formulée par Cheikh Tidiane Ly, représentant de la famille feu Mamadou Ly et Bamba Fall. La plainte a été ainsi dirigée contre le Dr Babacar Niang, administrateur de la clinique SUMA Assistance et le docteur Cheikh Mbacké Médina Seye, médecin généraliste.

PUBLICITÉ


Dans les plaintes, les signataires dénonçaient les faits d'homicide involontaire sur la victime et des faits de non-assistance à personne en danger ainsi que les faits de mise en danger de la personne d’autrui  suite au décès de la victime Mamadou Ly, agent municipal de la mairie de la médina.

PUBLICITÉ


Suite au dépôt des plaintes, le procureur souligne qu’une enquête a été ouverte pour situer les responsabilités. « Dans le cadre de cette personne, les représentants ont été entendus et il ressortait de cette enquête des faits susceptibles de constituer des présomptions graves et concordantes pouvant justifier la poursuite de l'enquête en l’encontre des deux médecins ». 


Le procureur ajoute qu'après que des témoins et le Dr Sèye ont été entendus, il était impératif d’entendre le Dr Niang. Mais, celui-ci a sollicité que son audition soit repoussée au lendemain. Une requête acceptée par les enquêteurs. Convoqué à nouveau le 19 mars, le Dr Niang ne s’est toujours pas déplacé. Le 20 mars, d’après le procureur, sur son intervention, le procureur de la république a décerné une réquisition pour que la Sûreté urbaine aille cueillir le médecin.


 « C’est sous ce rapport qu'à la date du 21 mars, instruction a été donné, par mes soins, avec l’accord du procureur de la République, de décerner un avis de recherche et d'interpellation par la Sûreté Urbaine. C’est ce qui a permis d’aller l’interpeller à 91 km de Saint-Louis dans un village qui s’appelle Médina Ndiathbé», révèle le magistrat.

Cet article a été ouvert 1597 fois.

Publié par

Ndeye Rokheya Thiane

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial