Le Real Madrid dompte le Barça et prend la tête de la Liga

dimanche 16 octobre 2022 • 1545 lectures • 0 commentaires

Sport 1 mois Taille

Le Real Madrid dompte le Barça et prend la tête de la Liga

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Le Real Madrid n'a pas laissé passer l'occasion de prendre 3 points d'avance au classement sur son rival, après un match plein d'efficacité (4 tirs cadrés, 3 buts). Benzema et Valverde ont sanctionné les errances défensives du Barça, qui a longtemps té trop brouillon offensivement. La réduction du score de Ferran Torres est arrivée trop tard.

Un match de légende, deux équipes au coude à coude avec 22 points au championnat, des stars partout sur le terrain. Ce Clasico valait son pesant de cacahuètes ce dimanche. D'autant que les deux entraîneurs pouvaient compter sur leurs forces majeures, hormis Courtois côté Real Madrid. Le Barça, dont la défense avait encore été mise à mal en Ligue des Champions mercredi dernier, alignait une charnière Koundé-Garcia. Et elle était plutôt tranquille jusqu'à la 12 minute et la première accélération de Vinicius Jr, bien lancé par Kroos. Le Brésilien se heurtait à Ter Stegen mais le ballon revenait sur Benzema à l'entrée de la surface. Le Français reprenait pied gauche et ouvrait le score (1-0, 12e).

Une efficacité maximum pour le Real Madrid, jusque-là dominé dans le jeu par le Barça. Les hommes de Xavi ne se démontaient d'ailleurs pas et se créaient plusieurs situations intéressantes. Sur l'une d'elles, Lewandowski se loupait en envoyant au-dessus un centre rasant de Raphinha (24e). Le club blaugrana n'était pas tueur, contrairement au Real Madrid. La preuve ? Sur un nouveau contre, Vinicius conservait bien le cuir pour servir Tchouaméni. Le Français décalait son compatriote Mendy à gauche qui centrait en retrait pour Valverde. Ce dernier croisait sa frappe et trompait Ter Stegen (2-0, 35e). Sans forcer, le Real menait ainsi tranquillement à la pause.

Le Barça trop brouillon

Au retour des vestiaires, Karim Benzema pensait s'offrir le doublé, d'une remarquable frappe du gauche, mais son but était annulé pour un hors-jeu au début de l'action. Le Barça, de son côté, ne trouvait pas de solutions offensivement, peinant à déstabiliser l'arrière-garde madrilène, parfaitement en place. C'est même Toni Kroos et ses 32 ans qui pouvaient se balader dans l'entrejeu. Pour faire réagir son équipe, Xavi proposait un triple changement à l'heure de jeu avec les entrées de Gavi, Jordi Alba et Ferran Torres.

Mais c'est bien le Real qui contrôlait la rencontre, sans grand problème, affichant une maîtrise collective plus aboutie, pendant qu'Ousmane Dembélé s'essoufflait dans des chevauchées solitaires. Ansu Fati relayait le Français, trop brouillon, à la 73e minute. Lewandowski réclamait un penalty pour une faute de Carvajal dans la surface mais l'arbitre restait de marbre. Le Barça poussait en fin de match, avec l''énergie du désespoir et trouvait enfin la faille, grâce à un débordement de Fati et Ferran Torres pour conclure de près (2-1, 83e). Et le Real Madrid tremblait dans une fin de match devenue subitement bouillante, jusqu'au penalty obtenu et transformé par Rodrygo (3-1, 91e). Le Real Madrid s'impose et prend donc les devants en Liga après 9 journées disputées.

Footmercato

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1545 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial