"Les 14 000 milliards que nous attendons de l'exploitation du gisement gazier..."

mardi 12 avril 2022 • 1094 lectures • 0 commentaires

Société 1 mois Taille

\

PUBLICITÉ

Le projet de loi sur la répartition des recettes futures des gisements pétrolier et gazier du Sénégal,  été adopté hier par l’Assemblée nationale. Le ministre des Finance a dit ce que le Sénégal attend du gisement gazier transfrontalier, entre le Sénégal et la Mauritanie.

«Globalement, la quotepart du Sénégal, les impôts et taxes  de l’Etat et de Pétrosen, nous aurons un montant qui va tourner autour de 24 milliards de dollars. Et c’est pour 30 ans. Ça fait 14 000 milliards de francs Cfa que nous escomptons dans l’exploitation de ces gisements», a indiqué Abdoulaye Daouda Diallo face aux députés.

Pour rappel, le Sénégal et la Mauritanie se partageront à parts égales (50/50) les ressources qui reviendront aux deux Etats. Mais, l’argentier de l’Etat a tenu à faire quelques précisions.

«Nous allons le partager sur la base de ce qu’on appelle  la valeur ajoutée obtenue. Les recette pétrolières seront là, c’est vrai, mais il y a des dépenses d’investissement. Donc ce sont les recettes extraits de ces dépenses d’investissement important qu’on a cette valeur ajoutée à répartir entre le Promoteur (Bp), l’Etat et Petrosen.»

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1094 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial