lundi 26 octobre 2020 • 305 lectures • 0 commentaires

Les accusations de la presse catalane sur l'arbitre du Clasico...

Sport 1 mois Taille

Les accusations de la presse catalane sur l\'arbitre du Clasico...

iGFM (Dakar) La presse espagnole en remet une couche après le Clasico et distribue les bons et mauvais points, le nul de la Juventus pourrait laisser des regrets, car le Milan peut s'envoler, retrouvez dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la presse sportive européenne.

La presse madrilène rend hommage à Zidane


En Espagne, les conséquences du Clasico remporté par le Real Madrid samedi face au FC Barcelone font encore les gros titres des médias locaux. C'est d'ailleurs le cas du quotidien Marca qui revient sur la façon dont Zinedine Zidane est sorti en grand vainqueur de cette rencontre. Le titre du journal ne laisse pas de place aux doutes : «c'est ainsi que Zidane a développé la formule de la réaction du Real Madrid.» Et il y a plusieurs raisons. Tout d'abord, c'est la sérénité qu'a dégagée l'entraîneur français alors que son équipe avait perdu deux rencontres d'affilée. Ensuite, c'est la confiance que le club lui a accordée alors qu'il était contesté et surtout, c'est la façon dont il a su remobiliser son équipe qui fait l'unanimité. Pour les supporters, «le grand vainqueur de ce Clasico, c'est Zidane», écrit encore le quotidien. De son côté, El País, rend hommage au capitaine des Merengues, Sergio Ramos, qui a pris une dimension encore plus importante ces derniers mois par son leadership et ses performances. D'ailleurs, pour AS, il y a «100 bonnes raisons», 100 comme le nombre de ses buts, à prolonger le défenseur central ! Ramos souhaite un nouveau contrat de deux ans, mais le club ne lui propose qu'une année. Les deux parties vont devoir se mettre d'accord.


La presse catalane s'en prend violemment à l'arbitre du Clasico !


Si à Madrid tout va bien dans le meilleur des mondes, à Barcelone on ne décolère pas du résultat et surtout de l'arbitrage du Clasico. Le quotidien Sport est particulièrement véhément ce matin et s'en prend directement à l'arbitre de la rencontre : Martinez Munuera. Le titre est sans équivoque : «c'est un Madrilène avoué», s'emporte le canard. Le Barça se plaint à Rubiales, le président de la Fédération, d'une performance controversée de sa part et a même été interroger les personnes de sa ville natale, Benidorm, qui révèlent , toujours selon Sport, que l'arbitre a une sympathie pour le Real. Mundo Deportivo va moins loin, mais la colère est tout aussi grande, car le quotidien juge que «la VAR est injuste.» «Depuis la fin de saison dernière, l'arbitrage vidéo multiplie les décisions en faveur de Madrid. La dynamique est inverse pour le Barça, avec des décisions discutables qui lui ont nui», écrit le quotidien pro-Barça. Mundo Deportivo évoque également sur sa Une la journée décisive qui s'annonce aujourd'hui pour Josep Maria Bartomeu, le président blaugrana. Avec la motion de censure votée contre lui, il pourrait poser sa démission ce lundi lors d'un conseil d'administration du club. Affaire à suivre avec beaucoup d'attention.


La Juve déchante, le Milan peut s'envoler


En Italie, la Juventus a concédé le match nul (1-1) hier face à l'Hellas Vérone. Un résultat qui fait la couverture de Tuttosport qui estime que la Vieille Dame a «la poisse». «Une partie ensorcelée pour les hommes de Pirlo qui répondent avec Kulusevski au but de Favilli. Deux montants et un but refusé à Morata augmentent les regrets» des Bianconeri. Pour le Corriere dello Sport, c'était «Une Juve en rose choquante. Troisième match nul et une seule victoire pour Pirlo : Dybala ne suffit pas.» La Juve est déjà au bord de la crise en ce début de saison et les résultats ne plaident pas en faveur d'Andrea Pirlo pour le moment. Une contre-performance de la Juve qui pourrait profiter à l'AC Milan ! C'est la Une de la Gazzetta dello Sport ce matin qui indique que «le Milan tente de s'enfuir». La Roma est sur sa route ce soir à San Siro. «L'occasion pour les Milanais et Stephano Pioli d'enchaîner une neuvième victoire consécutive cette saison.» En cas de succès, les Rossoneri s'envoleraient en tête du championnat avec quatre points d'avance sur le Napoli et six points sur la Juventus. Les Lombards savent ce qu'il leur reste à faire.

#presse, #catalane, #clasico, #arbitre

Cet article a été ouvert 305 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iPhone et iPad
*Bientôt disponible sur Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial