Les avocats de Lamine Diack annoncent la couleur…

justice

iGFM (Dakar) Ce mercredi, ni le parquet, ni les avocats de l’Iaaf n’ont fait de cadeau à Lamine Diack. Le conseil de l’ancien président de la fédération internationale d’athlétisme, Me Simon Ndiaye,  a promis de démontrer que les accusations portées contre son client sont sans fondement.

«Les parties civiles et le parquet national financier ont été aujourd’hui (hier) dans l’excès. Excès dans les propos et  excès dans les réquisitions. Et ces excès-là servent sans doute à masquer la faiblesse de leur dossier.

Nous avons entendu de belles formules, mais on a aussi noté la légèreté des preuves. On a beaucoup parlé de valeur et d’éthique mais très peu de droit. Or, nous sommes devant un tribunal. Un tribunal son rôle c’est d’apprécier des faits qui sont précis. Et si ces faits permettent de dire si les infractions reprochées sont constituées.

Demain nous démontrerons qu’aucune des  infractions reprochées à Lamine Diack  n’est constituée.  On ne voudrait pas que ce procès serve d’exemple.  Lamine Diack n’est pas un cobaye. (…)

Nous ne voyons rien dans le dossier qui puisse envoyer Lamine Diack en prison. Mais demain nous démonterons que tout ce qu’ils disent n’est pas avéré. Il n’y a aucune preuve. C’est cela notre combat »