Les commerçantes à l'école du Mécanisme d’Alerte aux Obstacles au Commerce (MAOC)

samedi 18 juin 2022 • 142 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 semaine Taille

 Les commerçantes à l'école du Mécanisme d’Alerte aux Obstacles au Commerce (MAOC)

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) La Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD) en collaboration avec l’International Trade Centre (ITC) a organisé, ce vendredi 17 juin 2022, un atelier de renforcement de capacités des entreprises sur le Mécanisme d’Alerte aux Obstacles au Commerce (MAOC).

Faciliter l’identification des obstacles auxquels les opérateurs commerciaux font face et les aider à mieux rapporter les contraintes rencontrées au cours de leur trajet, notamment au niveau des frontières. Tel est l'objet de la formation des femmes commerçantes.

PUBLICITÉ


Le Mécanisme d’Alerte aux Obstacles au Commerce (MAOC) va aider les opérateurs économiques, notamment ceux qui s’activent dans le commerce extérieur à mieux rapporter les difficultés rencontrées au niveau des frontières.

PUBLICITÉ



Malgré les directives des organisations communautaires comme la CEDEAO concernant la libre circulation des personnes et des biens, force est de constater que ces règlements ne sont pas toujours respectés.


La mise en place de ce mécanisme permettra d’identifier plus facilement les obstacles que rencontrent les opérateurs commerciaux de la sous-région, a déclaré Ibrahima Lo, vice-président de la CCIAD, qui a présidé la cérémonie d’ouverture.
Plus concrètement, le MAOC comprend une plateforme en ligne, dans laquelle les opérateurs pourront se connecter afin d’alerter en cas d’obstacles rencontrés. De ce fait, les autorités régionales pourront avoir des informations plus précises sur la nature des obstacles intra et extrarégionaux.


 MAOC présent dans 13 pays de CEDEAO


Selon Vianney Lesaffre, représentant de International Trade Centre (ITC), ce mécanisme qui est installé dans 13 pays de la CEDEAO a pour l’objectif, de porter à la connaissance des décideurs ces questions liées au commerce transfrontalier. M. Lesaffre qui est, par ailleurs, le formateur, explique que le MAOC fait intervenir des institutions dédiées et qui sont en charge de résoudre ici et là des obstacles qui ont été rapportés par les commerçants.


 

Cet article a été ouvert 142 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial