Les partisans d'Aida Ndiongue demandent à Macky Sall de "faire le «  Grand ménage »...

dimanche 14 mars 2021 • 376 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

Les partisans d\'Aida  Ndiongue demandent à Macky Sall de \

iGFM - (Dakar) Il serait vraiment dommage que le discours présidentiel du lundi 8 mars soit juste un effet d’annonce comme en a connu d’autres occasions par le passé au Sénégal.  En sa qualité de garant de la Constitution et de la bonne marche des institutions et parlant que du souci du Président de la République de dépasser la situation de crise actuelle par des résultats sur le terrain.

Pour le Rasan (Réseau des amis et sympathisants de Aida Ndiongue), les ministres, les présidents d’institution, les maires, les chefs de communauté , les gouverneurs, les préfets , chacun reçoit sa nouvelle feuille de route . Le Président Macky Sall avec le cœur redynamise la gestion gouvernementale pour répondre efficacement aux attentes, aux préoccupations des populations particulièrement les jeunes. Vous les autorités officielles personne ne vous pardonnera d’attendre ou de ralentir le processus d’apaisement par des actes inopinés même s’ils sont républicains.


Cependant faites le «  Grand ménage » dans vos institutions respectives. Mesdames et Messieurs aidez le Président par le devoir de vous mettre en ordre de bataille au service des populations pour la résurgence de l’apaisement des cœurs dans votre pays. Les jeunes sont vos  premières priorités. Ils le savent par la profession de bonne foi du PR. Oui. Chers jeunes, c’est vous les premiers à bénéficier des fonds débloqués. Partout au Sénégal on doit voir et sentir le changement souhaité. Faisons de cette affaire pas seulement du Président mais la nôtre. Pour que l’apaisement boute tous les actes de laideur hors de notre pays. Privilégions dorénavant l’intérêt général de la nation au détriment des intérêts partisans.


Enfin, le président Macky Sall, il lui est important d’examiner cette crise dans la paix . Il y a beaucoup de vies en jeu . Entre tiraillement, activisme, tentation de puissance, l’obstination, le Président a choisi la pacification en répondant favorablement aux appels des populations , des jeunes en cherchant vraiment à répondre aux besoins de populations sénégalaises . “Su maydee ci àll, gayndee may rey” . ( Se dit quand on s’engage entièrement, sincèrement , c’est pour des causes qui en valent la peine ).


Le Président a besoin de tout le monde ( chefs religieux, chefs coutumiers, dirigeants, associations, mouvements, autorités administratives , les  médias , l’opposition politique pour régler les nombreux problèmes du pays.  Le PR a compris qu’il doit davantage s’attaquer aux problèmes du chômage des jeunes , de la male gouvernance  et de la cherté de la vie .


RASAN demande qu’on juge le Président sur  ses nouveaux engagements , qu’on le juge sur ses résultats .

Cet article a été ouvert 376 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial