Les propositions de Serigne Bass Abdoul Khadre pour sécuriser Touba

Société

IGFM – Recevant le Directeur de la Sécurité publique, le commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle, Abdou Wahab Sall, le porte-parole du Khalife général des mourides, Serigne Bass Abdou Khadre, a déploré l’insécurité qui régne à Touba. Il a toutefois, proposé quelques solutions pour venir à bout de ce fléau.

«Votre visite intervient dans un contexte où les populations de Touba ne dorment plus du sommeil du juste à cause de l’insécurité qui y règne. La sécurité doit être renforcée à tous points de vue, sa faiblesse conduit à l’anarchie. C’est une erreur de toujours considérer Touba comme une simple cité religieuse ou un gros village. Pourtant, elle vient après Dakar comme la deuxième ville du pays et cet aspect doit être pris en compte sur le plan de la sécurité », dit-il.

Selon lui, « Touba reste une ville religieuse spéciale qui doit sa stabilité et son calme à son fondateur ». « Si ce n’était pas le cas, on allait y enregistrer un assassinat au quotidien. Ils sont nombreux les délinquants et autres grands bandits qui ont fait de Touba leur refuge. Les commissariats doivent être revus à la hausse et plus proches des populations. La vigilance dans le travail, c’est de faire de sorte que leurs rapports (des forces de l’ordre : Ndlr) avec les populations soient sincères et professionnels. Cela reste primordial. Je reçois au quotidien beaucoup de complaintes des populations. Ils doivent mesurer les raisons de leur présence à Touba, connaître pourquoi ils sont là. Touba reste une cité de commerce, il n’y a pas d’usine et si une boutique est cambriolée, il serait difficile pour son propriétaire de se remettre à point. Le marché Ocass, les quartiers périphériques et les entrées principales de Touba doivent voir leur dispositif de sécurité renforcé», fait-il savoir