Les suites Judiciaires de la manifestation de Yewwi Askan Wi à la UNE

lundi 20 juin 2022 • 834 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 semaine Taille

Les suites Judiciaires de la manifestation de Yewwi Askan Wi à la UNE

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Les quotidiens reçus lundi à l’APS abordent les suites judiciaires de la manifestation de l’opposition Yewwi Askan Wi et la publication des Mémoires du Pr Abdoulaye Bathily.

’Dame Justice prend le relais’’ après la répression de la manifestation de Yewwi askan wi, vendredi, selon Sud Quotidien qui indique les députés Déthié Fall et Mame Diarra Fam, le maire de Guédiawaye Ahmet Aïdara feront face au parquet ce lundi.
 
’’L’ heure de la Justice’’, selon Le Quotidien qui signale également que Déthié Fall, Mame Diarra Fam et Ahmet Aïdara seront déférés aujourd’hui alors que Guy Marius Sagna est en garde à vue à Ziguinchor.
 
Dans le journal Les Echos, le ministre de la Justice déclare que ’’quand on viole la loi, on doit en assumer les conséquences’’.
 
Selon L’Observateur, ’’plus de 250 manifestants sont entre les mains de la police. Yewwi askan wi décompte deux députés et deux maires parmi les arrêtés’’. Le journal fait également le point sur ’’les armes de combat saisies par la police’’.
 
’’Lendemain de manifestations, heurts des comptes’’, affiche à la Une WalfQuotidien qui note : Dakar ’’panse ses plaies’’, ’’Ahmet Aïdara, Déthié Fall….un pied au parquet’’.
 
Déplorant ’’l’usage disproportionné de la force pour le maintien de l’ordre’’, le quotidien Le Vrai journal s’exclame à la Une : ’’Permis de tuer !’’.
 
Le maintien de l’ordre, ’’un exercice délicat’’, selon EnQuête qui écrit : ’’Un bilan très lourd. Au total, c’est au moins 16 morts entre mars 2021 et juin 2022 à l’occasion de manifestations organisées par l’opposition durant cette période’’.
 
Le Soleil revient sur le ’’déroulé d’une traque 24h Chrono’’ pour déjouer des ’’projets d’atteinte à la sûreté de l’Etat sous couvert d’une manifestation politique interdite’’.

Selon le journal, ’’(….) n’eussent été la vigilance des Forces de défense et de sécurité (….) le bilan aurait, sans doute, été plus lourd. Du fait, surtout, de très graves menaces subversives d’individus finalement neutralisés, dont le but était de porter atteinte à la sécurité des biens et des personnes’’.
 
Le quotidien Bës Bi Le Jour revient sur la cérémonie de dédicace des Mémoires du Pr Abdoulaye Bathily ’’Passion de Liberté’’ et souligne que l’historien ’’dénonce les interdictions de manifester’’.
 
’’Il a été de ces leaders de la gauche qui avaient souvent défié les pouvoirs pour occuper la rue. Abdoulaye Bathily, qui a partagé sa Passion de liberté, samedi, trouve +inadmissible+ qu’il soit difficile de tenir des manifestations. Lors de la cérémonie de dédicace de son livre, l’ancien leader de la Ligue démocratique reste optimiste pour la jeunesse d’aujourd’hui qui, selon lui, n’est pas moins héroïque que celle de son époque’’, écrit le journal.
 
A propos de la liberté de réunion, de l’alternance politique, des luttes démocratiques, Bathily ’’expose ses mémoires de vieux combattant’’, dit L’As.
 
Dans Vox Populi, l’ancien ministre affirme que ’’cette jeunesse, aujourd’hui, se battra avec les armes et moyens de son époque’’. ’’Il y a des dynamiques sociales qui s’imposent toujours aux individus avec leur ambition’’, rappelle-t-il.

APS
 

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 834 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial