«Les taximen et autres transporteurs urbains n’ont toujours pas reçu d’argent»

Actualité

IGFM – «L’État du Sénégal avait envisagé de mettre un fonds pour le transport d’une manière générale. Un montant de 5 milliards 250 millions de francs Cfa avec une somme pour Dakar Dem Dikk, une pour Aftu, un montant pour les cars interurbains pour les 13 régions, un montant pour le transport urbain à Dakar, réparti entre les « Ndiaga Ndiaye’’, les ‘’Cars rapides’’ et les taxis urbains.

Le ministère des Transports avait mis en place un certain nombre de critères. Les véhicules qui ont la visite technique à partir de décembre 2019 font partie. Mais ceux qui ne l’ont pas avant décembre sont écartés d’office. Maintenant, ils vont se référer sur les bases de données du ministère pour faire le calcul afin de trouver le nombre exact et connaître le montant que chaque véhicule va recevoir. Maintenant si on termine le recensement, il faudra que chacun vienne avec des pièces justificatives composées de l’agrément pour le transporteur, la visite technique en cours de validité, la licence, la carte grise et la pièce d’identité. On exige de chacun un compte bancaire. Parce que l’État ne donne pas main en main. Le ministère est représenté dans toutes les régions avec des services commandés par le Directeur des transports routiers.

Le ministre Oumar Youm avait donné des instructions pour qu’on le fasse avant la fin de la semaine dernière. Malheureusement, ce qui n’a pas été le cas. Maintenant, nous attendons notre convocation pour lui remettre les différentes pièces justificatives. Il était prévu que l’argent soit distribué avant la fin de la semaine écoulée. Je ne pense pas qu’on va encore rester jusqu’à la fin de cette semaine. On a noté beaucoup de lenteurs dans la distribution de ces fonds alloués aux transporteurs interurbains et urbains.

Les taximen et autres n’ont toujours pas reçu d’argent. Dakar Dem Dikk et Aftu ont déjà reçu leurs subventions, puisque ce sont des entreprises qui ont leurs comptes bancaires. Le problème se situe au niveau des cars ‘’Ndiaga Ndiaye’’, ‘’Cars rapides’’ et taxis. Parce qu’ils sont dans l’informel.»

JULES SOULEYMANE NDIAYE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*