Les tops et les flops du rassemblement des Lions

vendredi 11 juin 2021 • 472 lectures • 0 commentaires

Sport 1 semaine Taille

Les tops et les flops du rassemblement des Lions

iGFM (Dakar) Après les deux matchs amicaux disputés sur la route du Mondial 2022, IGFM se penche sur les joueurs de l’équipe du Sénégal de football qui ont marqué des points, et ceux qui ont été en-dessous du lot.

Deux matchs, six points, cinq buts marqués et un encaissé. Le bilan comptable est bon, mais il y a toujours des choses à parfaire. A trois mois du coup d'envoi des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 et à six mois de la Coupe d'Afrique des Nations 2021, certains ont su saisir leur chance pour marquer des points, quand d’autres ont déçu.


Les Tops 
Saliou Ciss
De retour en sélection après deux ans et demi d’absence, Saliou Ciss a marqué des points. Souvent critiqué pour son manque de constance, l’arrière gauche de l’As Nancy Lorraine, l’ailier semblait revenir à un haut niveau sur ces deux derniers matchs des Lions. Et l’ancien de Diambars a confirmé lors du rassemblement en réussissant à apporter un peu de percussion sur son côté gauche. D’ailleurs, son apport offensif a permis au trio Ismaïla Sarr, Sadio Mané et Boulaye Dia de malmener notamment la défense zambienne. Ciss a signé une belle performance. Cela a suffi pour que le sélectionneur Aliou Cissé le remette encore lors de la deuxième sortie face au Cap-Vert (2-0). Même s’il n’a pas été à la hauteur comme face aux Chipolopolos il n’est pas passé totalement à côté de son match. Sur ce rassemblement, Saliou Ciss n’aura été titularisé deux fois de suite, mais aura su marquer des points avec la confiance de l’entraîneur dont il a bénéficié. Suffisant pour être là lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 et même voire la CAN 2021.


Izo Sarr, Sadio, Krépin, Nampalys, Diallo, Gana...


Huits joueurs dont quatre ont été au dessus du lot sur l'ensemble des deux matchs. ll s'agit d'Ismaïla Sarr (buteur et passeur), Sadio Mané (double buteur et passeur), Krépin Diatta (Buteur) et Gana Gueye (buteur). 


D'autres comme Boulaye Dia, Lamine Gassama, Abdou Diallo ont aussi gagné des points. Dia a contribué à la victoire des Lions contre la Zambie. Sa complicité avec Mané, Krépin et Ismaïla Sarr a suscité beaucoup de commentaires positifs. 


Gassama qui effectuait son retour en sélection, n'a pas déçu. En l'absence de Sabaly qui était retourné en Europe pour finaliser son contrat avec le Bétis Séville, l'arrière droit s'est bien comporté même s'il a eu des difficultés sur le plan offensif. Ce qui a d'ailleurs toujours été son point faible.


Abdou Diallo a été l'une des grosses satisfactions du dernier rassemblement des Lions. Titularisé depuis son arrivée en équipe nationale en mars dernier, le défenseur du Paris Saint-Germain n'a jamais déçu. Après une belle prestation contre le Congo, à Brazzaville (5e journée des éliminatoires de la CAN 2021, il a confirmé contre la Zambie (3-1) et le Cap-Vert (2-0) deux rencontres amicales. D'ailleurs, Cissé a préféré le laisser disputer l'intégralité des deux matchs en préférant sortir Koulbay.


C'est le cas de Nampalys Mendy auteur de deux belles prestations même s'il a été meilleur contre la Zambie. Le milieu de terrain de Leicester a donné raison à Aliou Cissé qui l'a convaincu de porter les couleurs du Sénégal alors qu'il avait la possibilité de jouer pour la France.


Enfin, les deux gardiens qui ont chacun joué 90 minutes, ont assuré. Mais Edouard Mendy n'a pas encaissé contrairement à Alfred Gomis qui a pris un contre la Zambie.


Les Flops


Koulibay


Le capitaine des Lions, Kalidou Koulibaly n'est pas au top physiquement. Son manque de fraîcheur s'est fait sentir sur les deux matchs. Et Cissé a préféré le sortir en seconde période. Pire, ses relances n'ont pas été propres contrairement à ses prestprestations précédentes. 


Keita Baldé


C'est la grosse déception de ce rassemblement du mois de juin. Même s'il n'a pas été titularisé. Diao Baldé Keïta n'a pas profité de son temps de jeu. Sur les deux rencontres, il est entré à la l'heure de jeu (60'), mais sans grand-chose. Face au Cap-Vert, il a tenté une frappe mais celle-ci est passée à côté. Pourtant, c'est l'un des joueurs les plus talentueux de la sélection mais il ne met pas en avant ses valeurs intrinsèques. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il n'arrive à gagner une place de titulaire. A six mois de la CAN, l'attaquant de la Sampdoria devra revoir sa copie s'il veut disputer la phase finale prévue, au Camerou  en janvier 2022. 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

Cet article a été ouvert 472 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial