« L’héritage de Sidy Lamine Niass est jalousement préservé »

Actualité/Vidéo

iGFM-(Dakar) C’était un 4 décembre 2018. Un an jour pour. Le monde des médias venait de perdre un de ses grands artisans. Sidy Lamine Niass, fondateur du groupe Walf Fadjri et figure de la presse privée sénégalaise est parti ce 4 décembre 2018 aux alentours de 8 heures. Âgé de 68 ans, le Mollah de Sacré-Cœur était aussi connu pour ses combats pour la démocratie. Avec les trois derniers Présidents du Sénégal, il a collaboré à certaines occasions, n’hésitant pourtant pas à dénoncer les dérives et injustices. Issu d’une grande famille religieuse sénégalaise, dont la voie est basée sur la Tijaniya,

El Hadji Sidy Lamine Niass est plus qu’un guide religieux. Comme tous les fils de Cheikh, il a bien sûr fait ses humanités au foyer, auprès de son vénéré père, Khalifa Niass, fils et premier Khalife de Seydi Abdoulaye, fondateur de la communauté Niassène de Léona, à Kaolack (région centre).

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.