igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Ligue 1: un amendement déposé au sénat pour la reprise de la saison

Covid-19/Sport

iGFM-(Dakar) Un amendement a été déposé ce lundi au Sénat pour encourager la reprise de la saison sportive 2019-2020. Le texte, proposé par des sénateurs du groupe Les Républicains issus de la région lyonnaise, réclame la possibilité de reprendre les compétitions avec l’accord du comité scientifique. Une bonne nouvelle pour Jean-Michel Aulas?

Le sport français est à l’arrêt depuis plus de deux mois en raison de la pandémie de coronavirus. Et la situation pourrait durer encore de longues semaines. Les principales compétitions nationales, à l’image de la Ligue 1, en font les frais. De manière injustifiée pour certains sénateurs. Plusieurs d’entre eux, issus du groupe Les Républicains et originaires essentiellement de la région lyonnaise, ont déposé ce lundi un amendement pour encourager la reprise de la saison sportive, arrêtée en mars dernier.

Michel Savin (Isère, LR), Claude Kern (Bas-Rhin, Union centriste), François-Noël Buffet (Rhône, LR), Catherine Di Folco (Rhône, LR), Elisabeth Lamure (Rhône, LR) et Michel Forissier (Rhône, LR) réclament que les fédérations et les ligues professionnelles puissent achever l’exercice 2019-2020 « si la situation sanitaire le permet » et « après avis du comité de scientifiques ».

La décision du gouvernement jugée précipitée

Le document évoque « un protocole sanitaire adapté » qui doit être défini afin de déterminer « les conditions dans lesquelles les sportifs, les personnels nécessaires et le public peuvent participer à ces compétitions ». Il pointe également du doigt la précipitation du gouvernement d’Edouard Philippe à acter la fin de la saison dès le 28 avril dernier. Une annonce « faite trop tôt » et « sans concertation avec le monde sportif », dénoncent les sénateurs, qui estiment que la situation a évolué depuis un mois.

« Le gouvernement prend des décisions avec l’appui du comité scientifique. Il nous a semblé qu’arrêter des compétitions professionnelles, sans que le comité scientifique n’ait pu donner son avis clair et objectif, était quand même préjudiciable », a expliqué François-Noël Buffet sur RMC.

« Supporter de l’OL mais avant tout juriste »

« J’assume d’être un amateur de sport et un supporter de l’Olympique Lyonnais. Mais ce n’est pas pour ça que je participe à cette démarche, a-t-il précisé. C’est parce que je suis un juriste, avant tout, et membre de la commission des lois du Sénat. Je veux que les règles soient claires. Il est apparu que la décision de la Fédération avait pu être prise dans des conditions qui ne sont pas suffisamment claires. Une décision d’une telle importante mérite d’être prise avec plus de transparence. »

Cet amendement sera voté ce mardi à partir de 14h30 au Sénat, au sein duquel Les Républicains sont majoritaires. Il retournera ensuite devant l’Assemblée Nationale, où La République En Marche a la majorité. Sauf surprise ou changement d’avis du gouvernement, l’amendement devrait donc être retoqué au palais Bourbon. Nul doute que Jean-Michel Aulas, le président de l’OL qui conteste l’arrêt de la Ligue 1 depuis plusieurs semaines, suivra les débats avec la plus grande attention.

Derniers articles sur Covid-19

Aller vers HAUT