Ligue des Champions : comment le Casa fait face à l'obstacle financier

vendredi 9 septembre 2022 • 1255 lectures • 0 commentaires

Sport 3 semaines Taille

Ligue des Champions : comment le Casa fait face à l'obstacle financier

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Le Casa Sports de Ziguinchor s'apprête à débuter sa campagne africaine dix ans après sa dernière participation en Ligue des Champions.

Tout le monde sait que la ligue 1 sénégalaise est totalement différente de la Ligue des Champions en Afrique. Cette dernière demande beaucoup plus de moyens. Surtout qu'il y a de longs voyages à faire. Sans compter les matchs à domicile. Des exigences que le Casa Sports reconnait et tente de faire face.

Au moins 70 millions pour aller en Algérie

"L'Afrique coûte chère. Il faut beaucoup de moyens. Rien que la préparation, elle a coûté 25 millions. Ce qui veut dire cette compétition est rès chère. Pour aller en Algérie, il faut au moins 70 millions. Heureusement que Matar Ba (Ministre des Sports) a pris en charge tous les billets. Il nous l'avait promis lorsqu'il était venu à Ziguinchor lors de la fête du titre", a expliqué le président du club, Seydou Sané, lors d'une conférence de presse tenue, à Dakar, ce vendredi. Et d'ajouer que la ligue pro a remis 1 million FCFA au club en guise de soutien.

M. Sané a par ailleurs indiqué que le club a décidé d'augmenter les salaires pour motiver les joueurs." C'est pour dire que nous sommes tous motivés pour aller loin dans cette compétition. Le Casa ne se fixe pas de limites. Nous avons de grosses ambitions même s'il faut faire face au coût financier."

Le périple du retour, déjà un dilemme

Dans la perspective du match retour qui aura lieu en Algérie dans moins de deux semaines, le patron du club de Ziguinchor a fait savoir que le Casa va jouer loin d'Alger la capitale. "Les stades en Algérie sont en travaux en raison du CHAN 2023. Donc on risque d'aller à Sétif (ville du nord-est de l'Algérie). La distance Alger-Sétif fait plus de 200 km. Donc, l'équipe hôte va devoir nous acheminer par avion. Mais ils veulent nous y amener par bus. Ce qui est très compliqué de faire la distance Alger-Sétif qui fait plus de 200 km", a déploré Seydou Sané. Avant de remercier l'autorité en charge du sport. "Nous remercions le ministre des Sports, Matar Ba qui a pris en charge tous les billets pour le match retour", a révélé Seydou Sané, qui visiblement, s'inquiète déjà avant la manche retour. Sur ce, il a lancé un ppel aux soutiens pour arriver à bon port surtour que le Casa vise loin. "S'il faut aller jusqu'en finale, ce que nous souhaitons, il faut au moins 1 milliard Fcfa", a-t-il dit avec humour.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1255 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial