vendredi 7 août 2020 • 35 lectures • 0 commentaires

Ligue des champions: Manchester City élimine le Real Madrid

Sport 1 mois Taille

Ligue des champions: Manchester City élimine le Real Madrid

iGFM-(Dakar) Bien aidé par deux énormes erreurs de Raphaël Varane, Manchester City a assuré sa qualification pour les quarts de finale en battant, pour la deuxième fois en cinq mois, le Real Madrid (2-1).

La soirée avait commencé par une belle poignée de mains et des visages radieux, respectueux, teintés d’admiration envers l'autre. Pep Guardiola, l’entraîneur de Manchester City, et Zinedine Zidane, celui du Real Madrid, savaient pourtant qu’une heure et demie plus tard, au minimum, l’un aurait la tête basse et la mine défaite. Qu'un seul de ces deux monstres des bancs de touche verrait le Portugal et son Final 8.

"Zizou" a finalement été éliminé pour la première fois en Ligue des champions à la tête du Real. Un petit séisme sur la scène continentale, pour celui qui avait enchaîné trois sacres entre 2016 et 2018. Guardiola, qui n'a plus atteint la finale de la "LDC" depuis 2011 et un titre à la tête du FC Barcelone, continue donc son chemin avec ses Citizens.

Débarrassé des menaces d’exclusion dans le dossier du fair-play financier, Manchester City va s’avancer comme l’équipe à abattre au Portugal. Avec un Kévin De Bruyne au sommet de son art et un Raheem Sterling toujours aussi décisif (6 buts en 8 matches), l’équipe a fière allure.

La soirée cauchemar de Raphaël Varane

Mais City a-t-il eu besoin de forcer pour se qualifier? Pas vraiment... Battus sur leur terrain à l’aller (1-2), les Madrilènes se sont tiré une balle dans le pied dès l'entame. Sur une relance anodine de Thibaut Courtois, Raphaël Varane a beaucoup trop tardé avant de servir un coéquipier ou de dégager loin devant. C’est le Brésilien Gabriel Jesus qui a piqué le ballon au défenseur français avant de servir parfaitement Sterling (1-0, 9e). La formation de Zidane a été perturbée dans ses relances, notamment par le pressing de Phil Foden, habituel milieu replacé en pointe en phase défensive.

Le cauchemar de Varane ne s’est malheureusement pas arrêté là. En deuxième période, il s’est rendu coupable d’une deuxième erreur grossière. Sur un ballon aérien en profondeur, le défenseur central a cafouillé ses deux têtes au moment de remettre en retrait vers son gardien. Jesus en a profité pour battre Courtois et quasiment sceller les débats (2-1, 69e).

Malgré un Benzema encore buteur...

Une erreur d’autant plus regrettable que le Real avait tenté de faire le nécessaire, en première période, pour s’offrir des raisons d’espérer. Comme souvent cette saison, les Merengue ont pu compter sur leur buteur providentiel, Karim Benzema, pour sortir la tête de l'eau. Côté droit, il a d'abord servi Rodrygo, qui venait déposer un centre parfait sur la tête du Français, excellent dans le timing au milieu de trois défenseurs (1-1, 29e).

Plutôt bien payé pour le Real au cœur d’une première période où les Anglais ont multiplié les passes, les occasions et les tirs dangereux. De Bruyne d’une frappe à 25 mètres (9e), tout comme celle vicieuse de Cancelo à l’entrée de la surface (37e) ou le corner tiré rentrant par le génial rouquin belge (45e+1), auraient pu faire mal aux Espagnols.

Cette domination et cette sensation que seule une cage subissait des assauts a perduré en deuxième période. City, qui a fait de la Ligue des champions son grand objectif, a eu la balle du 3-1 à au moins quatre reprises. Courtois a longtemps retardé l'échéance, mais l'essentiel était ailleurs : les hommes de Guardiola avaient déjà assuré leur qualification pour les quarts de finale. Le Catalan pouvait serrer la main de Zidane, le coeur léger et le sourire aux lèvres.
man cityReal Madrid

Cet article a été ouvert 35 fois.

Publié par

Daouda Mine

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

iRevue du 20 sept.

   Il est 13:10   •    °C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

Faty Dieng

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial