Lloris lâche ses vérités sur la polémique Karim Benzema

lundi 9 janvier 2023 • 4356 lectures • 1 commentaires

Sport 4 semaines Taille

Lloris lâche ses vérités sur la polémique Karim Benzema

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Dans un entretien complet accordé à L’Equipe, dans lequel il annonce officiellement mettre un terme à sa carrière internationale, Hugo Lloris est également revenu sur ces polémiques concernant le départ de Benzema et les supposées mauvaises relations que le Ballon d’Or 2022 entretiendrait avec plusieurs cadres des Bleus.

«Pour Karim, on était tous un peu surpris. Ce que nous, joueurs, avons vécu avec son départ, c’est ça : tu t’entraînes le soir, il se blesse, tu vas te coucher, et le lendemain quand tu te lèves on t’annonce que Karim est parti. Tout s’est passé tellement vite… Cela a été présenté comme un forfait médical, et nous, les joueurs, on l’a découvert au matin, dans une période où il se passait quelque chose presque chaque jour. Mais il y a beaucoup de choses qui ont été dites, et qui sont soit mensongères, soit ridicules : l’ambiance était très bonne avant son départ, et très bonne après, et elle s’est très normalement amplifiée grâce à notre parcours et à l’euphorie. Mais on aurait tous préféré que le Ballon d’Or, quand on voit ce qu’il a apporté depuis son retour, puisse être avec nous. C’est quand même un atout majeur !», a alors déclaré le désormais ancien capitaine des Bleus au sujet de l’attaquant du Real Madrid.

Lloris enterre les fausses polémiques

De nombreuses révélations de la presse sportive ont mis en lumière une intégration difficile pour le capitaine merengue, voire des relations conflictuelles avec des cadres des Bleus. Certains joueurs se seraient sentis beaucoup mieux après le départ de Karim Benzema puisque la présence du Madrilène était parfois vécue comme un poids en raison de sa place prépondérante dans l’effectif, mais aussi de son exigence technique dans les exercices. C’est du moins ce que nous vous avions révélé il y a un mois. Une description qu’Hugo Lloris réfute complètement. : «Dire qu’on aurait poussé pour qu’il parte, c’est complètement faux, et je ne vois pas où on veut en venir : il a été incontournable pendant dix-huit mois, il nous a aidés à gagner la Ligue des nations, son retour n’aura été que positif. C’est vraiment malhonnête de prétendre que certains d’entre nous ont pu favoriser son départ. On l’aurait fait quand, comment ? », a poursuivi le portier de Tottenham.

Le joueur le plus capé de l’histoire de l’Equipe de France refuse catégoriquement les critiques faites au groupe présent au Qatar. Lloris préfère souligner la force mentale, la cohésion collective et la capacité à rebondir après de nombreuses mauvaises nouvelles de l’infirmerie bleue (forfaits officialisés de Paul Pogba, N’Golo Kanté, Presnel Kimpembe, Mike Maignan, Christopher Nkunku, Karim Benzema, Lucas Hernandez) dont ont fait le staff ainsi que ses coéquipiers: «Quand tu abordes une Coupe du monde, tu veux le faire avec tes meilleurs joueurs. On nous reproche quoi ? D’avoir su nous réinventer après son départ ? Mais on l’a fait après chaque forfait, après chaque départ, après celui de Lucas Hernandez (blessé lors du premier match contre l’Australie, 4-1) comme après celui de Karim. On s’est adapté à toutes les circonstances, et on a été forts», a-t-il ensuite conclu.

Les Bleus peuvent désormais totalement fermer la page de la Coupe du Monde au Qatar et préparer les prochaines échéances, à commencer par les qualifications à l’Euro 2024.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 4356 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial