Lutte contre le VIH /Sida : Macky Sall promet deux milliards de plus

mercredi 3 novembre 2021 • 396 lectures • 0 commentaires

Actualité 3 semaines Taille

Lutte contre le VIH /Sida : Macky Sall promet deux milliards de plus

PUBLICITÉ

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a promis deux milliards de francs Cfa de plus dans la lutte contre le VIH /Sida à travers le prochain budget du ministère de la Santé et de l’Action sociale.

’’Je vous engage à mettre deux milliards de plus dans le budget pour la lutte contre le VIH avec un milliard pour les organisations de la société civile pour la lutte communautaire et un milliard pour alimenter le budget du CNLS pour augmenter la part des personnes vivant avec le VIH pris en charge’’, a-t-il dit, s’adressant au ministre de la Santé et de l’Action sociale. 
 
Le chef de l’Etat présidait, mardi après-midi, le panel de Haut niveau marquant la clôture du Sommet régional consacré à La riposte face à la double pandémie du VIH et de la Covid 19 en Afrique de l’Ouest et du Centre au Centre International Abdou Diouf de Diamniadio.
 
Macky Sall s’est engagé à faire le plaidoyer à l’Union africaine et auprès des partenaires pour que le financement de la lutte soit renforcé en faisant en sorte qu’il commence par les Etats africains
 
’’Le combat contre le VIH doit rester plus que jamais d’actualité même dans le contexte de la riposte anti-Covid-19’’, a-t-il souligné devant une quinzaine de ministres en charge de la Santé venus de pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre et de la Directrice exécutive de l’ONUSIDA.
 
’’Le VIH est toujours une réalité et mérite toute notre attention malgré la crise sanitaire de Covid-19’’, a dit le Chef de l’Etat, appelant toutes les parties prenantes à ’’rester mobilisées dans la prévention en mettant les moyens nécessaires pour la sensibilisation, le financement et la recherche’’.
 
Reprenant les chiffres mis en exergue durant le Sommet, le Chef de l’Etat a relevé que sur les 37 millions de personnes vivant avec le VIH, 84% connaissent leurs statuts, 73% ont accès à un traitement et 66% ont une charge virale indétectable.
 
’’Ces données cachent des disparités notamment chez les enfants en bas âge, les filles et les femmes qui constituent encore des catégories particulièrement vulnérables’’, a-t-il souligné.
 
En outre, les 25 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre concentrent à eux seuls 4,7 millions de personnes vivant avec le VIH, soit 12% des cas dans le monde et 22% des cas de décès dans le monde.
 
Pour le président Sall, la mobilisation doit être de mise autour de la nouvelle stratégie de lutte au niveau mondiale (2021-2026) visant entre autres l’accès égal et équitable aux services et solutions liés au VIH, l’élimination aux obstacles à l’obtention de financements adéquat.
 
’’C’est un défi qui nécessite un engagement renouvelé de tous les jours surtout en ces temps où l’attention est davantage portée sur la riposte anti-Covid’’, a dit le chef de l’Etat, relevant que le Sida est une pandémie et fait encore des centaines de milliers de morts.
 
Aujourd’hui, face à ces deux fronts, ’’nous devons poursuivre le combat contre toutes les pathologies, sans oublier le paludisme, la tuberculose’’, a dit Macky Sall.
 
Il a salué l’apport de l’ONUSIDA et du Fonds mondial qui ont accompagné le Sénégal dans la riposte pour arriver aujourd’hui à une baisse de la prévalence qui est passé 0,7% en 2005 à 0,3% en 2020.
APS

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 396 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial