Malaise à l'APR - Grand Yoff: le collectif ¨Fippu Jotna¨ sonne l'alerte...

mardi 29 mars 2022 • 1575 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

Malaise à l'APR - Grand Yoff: le collectif ¨Fippu Jotna¨ sonne l'alerte...

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) Des responsables de l'APR Grand Yoff, regroupés au sein d'un collectif dénommé FIPPOU AR SOUGNOU PARTI, avec à sa tête Papis Montang Sonko, ancien coordonnateur de la Cojer de Dakar, ont organisé ce lundi une conférence de presse, pour fustiger l'attitude de certains Ministres et montrer que l'APR va très mal.

Selon les responsables de ce collectif, depuis l'accession du Président Macky Sall à la magistrature suprême en 2012 aucun fils de Grand Yoff n'a été nommé ministre de la République dans les différents gouvernements.

PUBLICITÉ


L'APR Grand Yoff n'a jamais été reçu par le président du parti, par ailleurs Président de la République.

PUBLICITÉ


Les jeunes de l'APR de Grand Yoff se sentent oubliés dans les fonctions politiques et dans les projets d'emplois et de financements.


Aussi, ils ont dénoncé avec la dernière énergie, l'audience accordée à certains responsables de Grand Yoff par les ministres d'Etat, Mahmoud Saleh et Mbaye Ndiaye et le ministre conseiller Mor Ngom. Nayant pas été informés officiellement par les canaux du parti, avant, ni après cette rencontre, ils se sont posés les questions suivantes:


Sur la base de quels critères, ceux qui ont assisté à cette réunion, ont été choisis et convoqués, sur la base de quel mandat s'y sont-ils rendus? Sur la base de quelle évaluation des élections territoriales du 23 janvier 2022 ont-ils eu à intervenir là-bas.


Des questions qui méritent des réponses d'autant plus que des échos qui leur sont parvenus de cette réunion montrent qu'en lieu et place des préoccupations actuelles de l'APR à la base, ils ont plûtot rivalisé d'ardeur, chacun en ce qui le concerne, dans la défense de son intérêt personnel, qui pour être député, qui pour être directeur, qui pour avoir des marchés etc...


Avant d'informer le président de la République, que jusqu'à ce jour aucune réunion de compte rendu n'a été convoquée, ce qui accroît  ainsi le mécontentement des militants et responsables du parti à la base.


Cette situation de frustration qui s'ajoute au malaise né des résultats des élections du 23 janvier 2022 est en train aujourd'hui d'approfondir la crise de leur parti à Grand Yoff, c'est pourquoi en tant que responsables de ce parti, ils ont pris leurs responsabilités pour lancer une alerte.


Parce qu'au moment où le président Macky Sall envoie des missions dans les 46 départements administratifs du pays pour une unité d'actions pour les élections législatives du 31 juillet 2022, l'attitude de ces responsables qui sont partis au palais risque de compromettre cette unité à Grand Yoff.


Pour ces responsables, aujourd'hui l'heure est au bilan, il faut faire un diagnostic sans complaisance après la défaite aux élections locales du 23 mars 2022, mais ces camarades qui sont partis au palais ont la lourde responsabilité de créer une atmosphère de frustration au sein des jeunes et des femmes du parti.

Cet article a été ouvert 1575 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial