Manifestaions: Alioune Badara Kebe tire sur Sonko, Yewi et Benno 

mardi 28 juin 2022 • 1113 lectures • 1 commentaires

Actualité 1 mois Taille

Manifestaions: Alioune Badara Kebe tire sur Sonko, Yewi et Benno 

PUBLICITÉ

iGFM-(Dakar) La tête de liste de la Coalition Bokk Guis Guis dans le département de Dakar, Alioune Badara Kébé s’est ouvertement attaqué ce mardi, aux responsables de la coalition Yewi Askan Wi et de Benno Bokk Yakkar qu’il accuse de vouloir utiliser la jeunesse Sénégal comme bouclier pour "bruler le pays et défendre leurs intérêts personnels", à travers des manifestations. 

«Le Sénégal n’appartient à ces deux coalitions politiques. J’invite la population Sénégalaise et la jeunesse en particulier défendre notre pays contre les plans et les mauvaises intentions Yewi Askan Wi et Benno Bokk Yakkar qui sont visiblement déterminées à faire sombrer le pays dans la violence aucune raison valable», a lâché Alioune Badara Kébé qui faisait face à la presse.

PUBLICITÉ



Pour le responsable de la coalition Bokk Guis Guis dans le département de Dakar, la coalition Yewi Askan Wi doit assumer les erreurs sur la liste au même titre que les nombreuses coalitions qui ont été bloquées par le parrainage. 

PUBLICITÉ



«La posture des responsables de Yewi Askan Wi est incompréhensible. Dans un premier temps, un des responsables de cette coalition, notamment Ousmane Sonko avait publiquement reconnus les erreurs sur la liste de ladite coalition avant de retourner sa veste pour demander aux jeunes de descendre dans la rue et manifester. C’est inconcevable», a-t-il regretté. 


Alioune Badara  Kébé condamne par ailleurs la décision des responsables de Yewi qui ont décidé de braver en masse l’interdiction des autorités pour manifester demain, contre l’invalidation de sa liste. «C’est inadmissible et j’invite les responsables de Yewi à la retenu et à ne pas sacrifier la jeunesse pour les intérêts d’un groupe de personnes qui défendent leurs intérêts politiques. Nous n’accepterons pas cela et rien ne peut empêcher la tenue des élections législatives».


Aliou Badara Kebe n’a pas manqué de jeter des pierres dans le jardin du leader de Pastef, Ousmane Sonko et de l’actuel maire de Dakar, Barthelemy Dias. Selon lui, ces derniers qui ont «toujours qui ont toujours dénoncé le cumul de postes politiques se retrouvent dans une course pour des fauteuils de de députés alors qu’ils exercent déjà des mandats d’élus locaux» doivent des explications aux sénégalais. 

Cet article a été ouvert 1113 fois.

Publié par

Birame Ndour

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial