igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Manifestations spontanées à Ziguinchor : Des jeunes mettent le feu à Djirigho et Soucoupapaye

Actualité/Covid-19

iGFM – (Ziguinchor) – A l’image des autres contrés du pays comme la capitale sénégalaise, Mbour, Saly, Kaolack et Pikine, des jeunes à Ziguinchor ont également exprimé leur colère pour disent-ils, réclamer à l’Etat du Sénégal la fin du couvre-feu. Des jeunes qui sont sortis spontanément dans les rues de la ville et plus exactement dans les quartiers de Peyrissac, à côté de la boulangerie «Thiossane» en face de la mosquée de la Paix et de Korentas à côté de la station d’essence «Esso».

Des jeunes qui ont très vite battu le rappel des troupes et qui se sont heurtés aux forces de l’ordre qui les ont finalement dispersées. Des «affrontements » qui n’ont pas été, dès les premières, émaillés d’incidents. Ce n’est qu’aux environs de 00 heure que les choses vont se dégénérer dans les quartiers périphériques de Ziguinchor.  De Soucoupaye à Djirigho, les jeunes très déterminés, vont mettre le feu un partout dans les rues. «Nous en avons assez de ce couvre-feu » scandaient-ils en chœur. C’était sous les yeux impuissants des forces de l’ordre qui battaient parfois en retraite. «La police a procédé à l’interpellation de personnes pour vérification d’identité », renseigne nos sources sécuritaires. Des personnes qui auraient violé les interdits du couvre-feu.

Des témoins accrochés, ont rapporté que ces jeunes manifestants avaient érigé des barricades et brûlé des pneus dans les rues de ces deux quartiers populeux de Ziguinchor . Pour rappel, instauré le 23 mars par le Chef de l’Etat Macky Sall avait été prolongé jusqu’à fin juin, même si le chef de l’Etat avait annoncé le 11 mai dernier un assouplissement des mesures, comme l’ouverture des marchés et des commerces et la réouverture des lieux de culte. L’état d’urgence assorti d’un couvre-feu de 21H00 à 05H00 et d’une interdiction de circuler entre les régions, a été installé dans le  but de combattre la maladie du coronavirus à Ziguinchor. Il a été toujours été respecté par les populations jusqu’à hier soir, aux environs de 22 h.

                                                                                                     
IGFM

                                                                                            

 

Aller vers HAUT