Marseille-Feyenoord : ça se jouera sous haute tension

jeudi 5 mai 2022 • 743 lectures • 0 commentaires

Sport 3 semaines Taille

Marseille-Feyenoord : ça se jouera sous haute tension

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Depuis le début de la campagne de Conference Europa League, la venue des supporters de l'équipe adverse de l'Olympique de Marseille a crée des tensions. Pour Footmercato, cette fois, contre Feyenoord, le risque est grand...

Ce jeudi soir, l'Olympique de Marseille s'apprête à jouer son avenir européen. En effet, les Phocéens accueillent à l'Orange Vélodrome le Feyenoord en demi-finale retour de la Conference League. Lors de la confrontation aller, les Marseillais se sont inclinés trois buts à deux à l'issue d'une rencontre haute en intensité. Ils devront donc l'emporter pour accéder à la finale, le 25 mai prochain, à Tirana, en Albanie.

Mais le sportif n'est pas l'unique chose qui sera à haute tension ce jeudi soir. Les Marseillais ont reçu de nombreux supporters européens depuis ce début de saison et cela ne s'est pas franchement bien passé. Lors de la rencontre face au Galatasaray (0-0), des affrontements entre le parcage et le virage nord ont émaillé la rencontre, provoquant son arrêt quelques minutes avant la fin de la première période et, surtout, l'interdiction de déplacement des fans de l'OM à Istanbul.

Des affrontements dans Marseille

Contre le FC Bâle, c'est avant le match que les affrontements ont eu lieu, les supporters des deux équipes se sont croisés aux alentours du Vélodrome et se sont envoyé de nombreux projectiles. Deux blessés ont été constatés dans les rangs des policiers. Une fois encore, après de nombreuses palabres, les Marseillais ont été interdits de se rendre à Bâle.

Que dire des quarts de finale aller à Marseille contre le PAOK Salonique ? Certains supporters grecs sont arrivés le mercredi, veille de la rencontre, dans la Cité phocéenne et une nouvelle fois des affrontements ont eu lieu dans la ville. Le lendemain, plusieurs milliers de fans grecs présents à Marseille étaient concentrés vers la Joliette, à deux pas du port et du Mucem. Le retour a aussi été interdit aux Marseillais et même à nous, journalistes, il a été déconseillé de parler français dans la belle ville de Thessalonique.

1500 Néerlandais sans billet attendus à Marseille

À quoi doit-on s'attendre cette fois ? Lors du match aller, à Rotterdam, tout s'est bien passé pour les fans qui ont fait de longues heures de car pour y arriver. Mais les fans néerlandais sont réputés pour être un peu plus durs à l'étranger que chez eux et bon nombre était déjà sur Marseille mercredi soir. Un jeune homme avec le maillot de l'Ajax Amsterdam, club ennemi du Feyenoord, en a d'ailleurs fait les frais en recevant des gobelets de bière sur lui. Pis encore, des affrontements ont eu lieu sur le Vieux Port et ont provoqué la fermeture de rideaux de fer de certains établissements et l’intervention des forces de police.

Dans tout cela, ce qui est vraiment important, c'est le nombre. 3 200 billets ont trouvé preneur et le parcage sera donc bien rempli. Toutefois, 1 500 supporters en plus, donc sans billet, sont attendus en ville alors que la préfecture de police des Bouches-du-Rhône a interdit leur présence en centre-ville ou aux abords du stade. Une fan zone devrait être mise en place vers la plage du Prado et un DJ est même attendu pour l'occasion. Peut-être que cette fois, on aura la chance de vivre une belle soirée, autant sur le rectangle vert qu'en dehors.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 743 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial